Marie-Jeanne-Gabrielle

Merci au contributeur : Ghislain Dousset

PAROLES

La quête

l’application au service
de votre église

Nous offrons ce service*

Comment ça marche ?

  • je m’inscris
  • j’Indiquer mes coordonnées bancaires
  • Je choisis sa paroisse
  • Je fais un don pour la quête

Je suis l’actualité
de ma paroisse et de mon diocèse

Je suis les lectures du dimanche

Paiement

100% sécurisé

RGPD

Stripe

Toutesles cartes

https://

* Nous offrons totalement ce service à l’Eglise, seule la banque prends des micro commissions

Certifiée par le Diocèse

Déploiement

51 diocèses

6000 églises déjà présentes !

Lire la vidéo

Ils parlent de nous

Partagez ce chant : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Debout les gars
Dans les Hussards
Prière scoute
La Blanche Hermine

Faire une autre recherche

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

À propos :

Marie-Jeanne-Gabrielle est une chanson écrite et interprétée par Louis Capart, sur un single sorti en mars 1981 puis dans un album éponyme. Elle est dédiée à la fois à sa mère et à l’Île de Sein d’où elle est originaire.

Histoire

En 1981, Louis Capart, âgé de 34 ans, est comptable aux Hôpitaux de Paris. Pour se faire plaisir, il auto-produit un 45 tours, enregistré sur l’île de Sein. Pendant plus d’un an, il a écrit une chanson sur la vie de sa mère, Marie-Jeanne-Gabrielle, qui a quitté l’île de Sein pour Paris

Louis Capart se souvenait des longs trajets en bateau lorsque sa mère revenait sur île, de la vie tranquille des îliens et de la découverte de la langue bretonne. Mais c’est en interrogeant Marie-Jeanne-Gabrielle Le Mortellec, née en 1927, qu’il arrive à transcrire la dure vie de l’époque. Finalement, elle offre un condensé de l’histoire des femmes de Sein et même des bretonnes.

Marie-Jeanne-Gabrielle devient sa chanson carte de visite, diffusé par les radios locales. En juin 1982, il passe à Bobino avec Alain Aurenche et Font et Val, et, au mois de novembre, il fait paraître son premier album, toujours autoproduit, Marie-Jeanne-Gabrielle.

Reprises

La chanson a fait le tour du monde3. En 2003, le groupe Tri Yann l’enregistre sur l’album studio Marines puis en concert dans La Tradition Symphonique 2 avec l’Orchestre National des Pays de Loire et l’Ensemble Vocal de Nantes. En 2011 cette dernière fait l’objet d’un reprise par l’Ecole Navale. En 2016 elle apparaît sur l’album international franco-suisse Terre Amère de Sang d’Ancre et en 2017 sur l’album Breizh eo ma bro ! interprétée par la chanteuse bretonne Cécile Corbel.

Source : wikipedia