Le petit Grégoire

Merci au contributeur : Anne-Geneviève FAVIER

PAROLES

La maman du petit homme

Lui, dit un matin :

« À seize ans, t’es haut tout comme

« Notre huche à pain…

« À la ville tu peux faire

« Un bon apprenti ;

« Mais, pour labourer la terre.

« T’es ben trop petit, mon ami !

« Dame, oui ! »

Vit un maître d’équipage

Qui lui rit au nez

En lui disant : « Point m’engage

« Les tout nouveaux-nés !

« Tu n’as pas laide frimousse.

« Mais t’es mal bâti…

« Pour faire un tout petit mousse,

T’es ‘cor trop petit, mon ami,

T’es ‘cor trop petit.

« Dame, Oui ! »

Dans son palais de Versailles

Fut trouver le Roi :

« Je suis gâs de Cornouailles,

« Sire, équipez-moi ! »

Mais le bon Roi Louis Seize

En riant lui dit :

« Pour être « garde française »

« T’es ben trop petit, mon ami,

« T’es ben trop petit

« Dame, oui ! »

La Guerre éclate en Bretagne

Au Printemps suivant,

Et Grégoire entre en campagne

Avec Jean Chouan…

Les balles passaient, nombreuses

Au-dessus de lui,

En sifflottant, dédaigneuses :

« Il est trop petit, ce joli,

« Il est trop petit,

« Dame, oui ! »

Cependant une le frappe

Entre les deux yeux…

Par la trou l’âme s’échappe :

Grégoire est au Cieux !

Là, Saint Pierre qu’il dérange

Lui dit : « Hors d’ici !

« Il nous faut un grand Archange :

« T’es ben trop petit, mon ami,

« T’es ben trop petit,

« Dame, oui ! »

Mais, en apprenant la chose,

Jésus se fâcha ;

Entr’ouvrit son manteau rose

Pour qu’il s’y cachât ;

Fit entrer ainsi Grégoire

Dans son Paradis,

En disant : « Mon Ciel, de gloire,

« En vérité, je vous le dis,

« Est pour les Petits,

« Dame, oui ! »

Partagez ce chant : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Debout les gars
Dans les Hussards
Prière scoute
La Blanche Hermine

Faire une autre recherche

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

À propos :

Paroles et musique de Théodore Botrel en 1898.

Naissance 14 septembre 1868 Dinan

Décès 26 juillet 1925 (à 56 ans) Pont-Aven

Lieux de résidence Paris

Activité principale auteur-compositeur-interprète

Style Chanson française, chanson bretonne folklorique, patriotique

Lieux d’activité Paris

Années d’activité 1886-1925

Éditeurs Georges Ondet