Ce n’est qu’un au-revoir

Nom de l’auteur : Durand Caillebotte

À propos :

Tout le monde connaît cette chanson. 

Peu savent qu’elle est l’un des chants traditionnels de la Franc-maçonnerie

C’est sur une très ancienne mélodie populaire en Écosse et d’origine celte que fut composé, vers 1750, le chant mélancolique intitulé Auld Lang Syne

En 1920, c’est le Père Jacques Sevin qui en écrivit les paroles françaises. 

Cette chanson est parfois chantée à la fin des tenues, lors de la « chaîne d’union », c’est-à-dire juste avant que les frères se séparent.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Faut-il nous quitter sans espoir,

Sans espoir de retour,

Faut-il nous quitter sans espoir

De nous revoir un jour

Ce n’est qu’un au-revoir, mes frères

Ce n’est qu’un au-revoir

Oui, nous nous reverrons, mes frères,

Ce n’est qu’un au-revoir

Formons de nos mains qui s’enlacent

Au déclin de ce jour,

Formons de nos mains qui s’enlacent

Une chaîne d’amour.

Ce n’est qu’un au-revoir, mes frères

Ce n’est qu’un au-revoir

Oui, nous nous reverrons, mes frères,

Ce n’est qu’un au-revoir

Unis par cette douce chaîne

Tous, en ce même lieu,

Unis par cette douce chaîne

Ne faisons point d’adieu.

Ce n’est qu’un au-revoir, mes frères

Ce n’est qu’un au-revoir

Oui, nous nous reverrons, mes frères,

Ce n’est qu’un au-revoir

Car Dieu qui nous voit tous ensemble

Et qui va nous bénir,

Car Dieu qui nous voit tous ensemble

Saura nous réunir.

Ce n’est qu’un au-revoir, mes frères

Ce n’est qu’un au-revoir

Oui, nous nous reverrons, mes frères,

Ce n’est qu’un au-revoir

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires