Monsieur de Turenne

Merci au contributeur : Anne Metel

PAROLES

M’sieu d’Turenne a dit aux Poitevins

Qui ont grand soif et lui demandent à boire

M’sieu d’Turenne a dit aux Poitevins

Aux champs d’Alsace il pousse aussi du vin

Et ce vin là pétille mieux

S’il est versé par madame la gloire

Et ce vin là pétille mieux

Lorsqu’il s’y mèle un flot de sang joyeux

M’sieu d’Turenne a dit aux Provençaux

Très désireux d’entendre les cigales

M’sieu d’Turenne a dit aux Provençaux

La poudre chante à l’heure des assauts

Dans l’air en feu vous entendrez

Autour de vous la musique des balles

Dans l’air en feu vous entendrez

Des cigalons de soleil enivrés

M’sieu d’Turenne a dit aux gars bretons

A qui les cloches donnent du courage

M’sieu d’Turenne a dit aux gars bretons

Morbleu ! Courez m’prendre ces canons !

Avec leur bronze l’on fera

De quoi sonner par-dessus vos villages

Avec leur bronze l’on fera

De quoi sonner quand on vous mariera

M’sieu d’Turenne a dit aux gens du roi

Qui marchent fiers sous les drapeaux de France

M’sieu d’Turenne a dit aux gens du roi

Levez la tête et tenez le corps droit

Aux jolis yeux sachez soldats

Mousquet au poing, faire la révérence

Aux jolis yeux sachez soldats

Quant aux boulets ne les saluez pas

Partagez ce chant : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Debout les gars
Dans les Hussards
Prière scoute
La Blanche Hermine

Faire une autre recherche

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

À propos :

Chant militaire traditionnel français du XVIIe siècle. 

La mélodie est attribuée au célèbre compositeur français Jean-baptiste Lully. Ce chant guerrier et entrainant aurait été composé pour accompagner durant ses longues marches le régiment du vicomte de Turenne. 

Henri de la Tour d’Auvergne-Bouillon, né le 11 septembre 1611 au château de Sedan (Ardennes) – mort à la bataille de Salzbach le 27 juillet 1675, vicomte de Turenne, fils du duc de Bouillon et prince de Sedan, généralement connu sous le nom de Turenne. 

Maréchal de France en 1643 et maréchal général des camps et armées du roi en 1660, il fut l’un des meilleurs généraux de Louis XIII puis de Louis XIV. 

Néanmoins, sa carrière se trouve notamment entachée par la première série d’exactions commises en Palatinat en 1674, plus généralement connu sous le nom de ravage du Palatinat.