Le Prince Eugène avait promis

Merci au contributeur : François

À propos :

1709

Le prince Eugène était un petit neveu de Mazarin passé au service de l’Autriche à la suite d’un différent avec Louis XIV

On le retrouve pendant la campagne d’Italie en 1705 et dans le nord de la France en 1709. 

C’est là qu’il subit un sérieux revers près de Denain face à Villars, d’où la chanson.  

Cette victoire française permit à Villars de redresser une situation militaire compromise et les villes du nord furent peu à peu reprises.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Le Prince Eugène avait promis

De saccager la France ;

Pour cet effet, il avait mis

Des vivres en abondance

Dans Marchiennes, ce dit-on,

La faridondaine, la faridondon

Le tout pour prendre Landrecies

Biribi,

A la façon de Barbari, mon ami.

Villars ayant appris cecy,

Marcha en diligence,

Et pour tromper son ennemi

Et lui ficher la gance,

Fit défiler ses bataillons,

La faridondaine, la faridondon

Albemarle en fut averti,

Biribibi,

A la façon de Barbari, mon ami.

Le Prince Eugène, de son camp,

Partit en diligence,

Arriva sur sa grand’ jument

A la fin de la danse.

Il voulut reprendre le pont. 

La faridondaine, la faridondon

Voyez comme il a réussi,

Biribibi,

A la façon de Barbari, mon ami.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires