Vive Henri IV

Merci au contributeur : Tylian Bx

PAROLES

1. Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

2. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

3. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

4. Lorem ipsum dolor sit amet

5. Ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

6. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

7. Pulvinar dapibus leo.

8. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

L’application au service
de votre église

Paroisse

Pellentesque id suscipit massa. Praesent vitae posuere ipsum. Aliquam enim libero, rhoncus a nisl a, bibendum tristique lectus. Morbi et nulla sit amet purus pretium hendrerit.

Fusce cursus, libero ut lacinia hendrerit, orci metus tincidunt metus, nec mollis enim massa et massa. Vestibulum at blandit lectus, eget accumsan urna. Sed pharetra dignissim dui at laoreet

Partagez ce chant : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Debout les gars
Dans les Hussards
Prière scoute
La Blanche Hermine

Faire une autre recherche

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

À propos :

Chanson de Charles Collé

Vive Henri IV ! est une chanson qui a été écrite en l’honneur d’Henri IV et qui a été durablement populaire en France.

Au premier couplet, anonyme composé du vivant du grand roi Henry, 

Charles Collé rajouta trois autres couplets vers 1770 pour sa comédie « La partie de chasse d’Henri IV ». 

Ce complément de chanson eut un grand succès en 1774 à l’avènement de Louis XVI, à qui l’on souhaitait ainsi de ressembler au bon roi Henri qui avoir laissé un si bon souvenir dans la mémoire peuple de France.

Cette chanson incarnait tellement l’image de la royauté idéale qu’elle devait même devenir l’hymne des royalistes sous la restauration, avec des paroles différentes