En pointe toujours (Bataillon de choc)

Merci au contributeur : Joseph 33

À propos :

En pointe toujours (ou La marche du bataillon de choc) a été écrite en 1943 à Baratelli en Corse, juste après la libération de l’île, sur une musique composée par madame Altieri. Elle illustre bien le nouvel état d’esprit des combattants français.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

EN POINTE TOUJOURS

La route vers l’inconnu est toujours bien venue,

Le but est devant nous, braquant les armes.

La défaillance exclue, plus rien ne compte plus,

Pour nous c’est le devoir, pour vous les larmes

L’heure a sonné, adieu belle fille,

Nous repartons vers notre destin.

Loin du pays, loin de la famille,

Nous nous en allons par les chemins.

Le coeur léger avec un sourire,

Les yeux fixés sur l’horizon.

Les compagnies en marche s’entre-admirent,

Chantons en choeur à pleins poumons :

« En pointe toujours ! », ce cri nous appelle,

Nous sommes ici taillés d’un bloc.

Tous en avant, adieu à la belle,

Adieu du bataillon de choc.

Debout les volontaires, chasseurs et légionnaires,

Les parachutes sont prêts pour l’aventure.

Le Dakota* attend, ne perdons pas de temps,

Restons unis et la victoire est sûre.

L’heure a sonné, adieu belle fille,

Nous repartons vers notre destin.

Loin du pays, loin de la famille,

Nous nous en allons par les chemins.

Le coeur léger avec un sourire,

Les yeux fixés sur l’horizon.

Les compagnies en marche s’entre-admirent,

Chantons en choeur à pleins poumons :

« En pointe toujours ! », ce cri nous appelle,

Nous sommes ici taillés d’un bloc.

Tous en avant, adieu à la belle,

Adieu du bataillon de choc.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires