Faut avoir du courage

Nom de l’auteur : Emilie G

À propos :

Chant de guindeau

Chanson hommage aux terre neuvas

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Pendant la morte saison,

On voit sur l’quai les patrons,

Ils te disent : veux-tu j’t’engage,

Tu auras de forts bons gages,

Et tu gagneras de l’argent,

Si sur le banc, y a du flétan,

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

Le départ est arrivé,

Chacun descend sur le quai,

Faut faire ses adieux bien vite,

Le capitaine appelle de suite,

Répondez à votre nom,

Embarquez donc les garçons.

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

Arrivés sur les grands bancs,

On y voit des glaces,

On mesure les brassées d’eau,

Pour y prendre sa place,

On mesure les brassées d’eau,

Pour s’y placer comme il faut.

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

L’équipage étant à bord,

Chacun se dispose,

À prendre son p’tit déjeuner,

Qui n’est pas grand chose,

Après ce joli repas,

Le guindeau vous casse les bras.

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

Quand on est sur les grands bancs,

On crie, on s’déhausse,

Chacun se lève soudain,

Pour aller boire la goutte,

De tribord comme de babord,

Les doris s’en vont dehors.

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

Faut avoir du courage,

Pour faire ce long voyage.

Dans les doris, les hommes s’en vont

Pour pêcher toute la journée,

Et quand il est plein de poissons,

Faut encore le décharger,

Halte dessus, c’est la morue,

Halte dedans, c’est du flétan.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires