Frères du port

Merci au contributeur : Corto Maltese

À propos :

Orgue et recueillement pour les camarades perdus en mer.

Musique et chant: Soldat Louis

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Adieu camarades que la « sournoise » demande

Aux brisants comme aux déferlantes

Du sel de nos larmes jusqu’au noir de l’absence

Mat’lot que la peine est immense

Oh frères du port

Nos yeux toujours chercheront

Les fleurs lancées par d’sus bord

Recouvrant l’écume d’ajoncs

Adieu camarades volés par l’océan

Quand vos plaintes se mêlent au vent

Il pleut sur la rade sur nos coeurs et pourtant

D’autres vous rejoindront sûr’ment

Oh frères du port

Nos yeux toujours chercheront

Les fleurs lancées par d’sus bord

Recouvrant l’écume d’ajoncs

Adieu camarades perdus dans la tourmente

Maudissez la vague insolente

A jamais vos noms en nos âmes dolentes

Elles écoutent la mer qui chante

Oh frères du port

Nos yeux toujours chercheront

Les fleurs lancées par d’sus bord

Recouvrant l’écume d’ajoncs

Adieu camarade du pays des légendes

Faites que l’saint patron vous entende

D’mandez lui d’veiller sur ceux qui vous attendent

Sur un bout d’granit et de lande

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires