Gueule de serpent

Merci au contributeur : Jacques

À propos :

La remontée de l’Erdre à Nantes…

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Pour aller à Nort nous partons,

adieu filles de Nantes!

mais dans deux jours nous reviendrons

vous revoir mes charmantes!

Avant qu’on appareille,

vidons une bouteille,

puis hiss’ la toile et foutons l’camp

pour aller voir Gueul’ de Serpent! (bis)

Quand sans mouiller nous passerons

devant la Jonnelière,

à la santé de Beaufreton

nous viderons un verre.

Le muscadet qui brille,

fait regretter les filles,

borde la toile et foutons l’camp’

pour aller voir Gueul’ de Serpent!

Nous n’arrêtons pas à Gâchet

l’équipe en est morose:

Viè ne venez pas nous chercher.

Adieu la tante Rose.

Le cidre qui pétille,

nous fait aimer les filles.

Borde la toile et foutons l’camp

pour aller voir Gueul’de Serpent!

Arrivés au pont du Sucé,

nous démâtons dare dare;

pauvres équipiers,

faut vous passer d’anguille à la tartare.

Le beurr’blanc et l’anguille

nous font aimer les filles.

Borde la toile et foutons l’camp,

pour aller voir Gueul’de Serpent!

Par vent debout à Port-Mulon;

on envie le Pyroscaphe,

car pour aller à Nort c’est long,

quand on pousse à la gaffe:

la gaffe et la godille

font regretter les filles.

Amèn’ la voile,il n’y a pas plan,

le diable emport’ Gueul’ de serpent

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires