Eki eder

Merci au contributeur : Paulo

PAROLES

Udazkenean mendiak

Urtxoen eho tokiak,

Sare eta ihizlariak

Alde guzitan gordeak

Berdin ditugu etsaiak

Gordagian jarriak

Gure seme ta alaben…

Oi ebasleak !

Eki eder sutan bero

Euskaldun bihotzak oro

Gudukari diten gero

Bilaka gua egunero

Su pindarraren indarra

Duelarik sortzen su garra

Preso ezarri gatua

Nola den amorratua

Berdin dira euskaldunak

Gizonak hoberenak

Baina agertzen zimizta

Ziztatu eta.

Eki eder…

Bururatu da guretzat

Ilusionen denbora

Jaun haundi bat Parisetik

Jinen zela salbatzera !

Nunbaiteko zeruetan

Balin bada jainkorik

Guk ez dugu sinetsiko

Nagusi denik !

Eki eder…

Gizon enganatzailea

Itxuraz baita zintzoa

Aberatsekin dabila

Ederra dauka mintzoa

Harek du deliberatzen

Gure ongia zer den

Guk azala, harek mamia

Digularik jaten.

Eki eder…

Partagez ce chant : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Debout les gars
Dans les Hussards
Prière scoute
La Blanche Hermine

Faire une autre recherche

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

À propos :

Eki eder

Beau soleil

En automne dans les montagnes,

lieux de mort pour les palombes,

les chasseurs et leurs filets

sont tapis dans tous les coins.

De même, nos ennemis

sont à l’affût

pour enlever

nos fils et nos filles.

Beau soleil réchauffe dans ton feu

le cœur de tous les basques,

pour qu’ils deviennent ensuite

des combattants jour et nuit.

Quand l’énergie de l’étincelle

donne naissance à la flamme.

Comme le chat mis en prison

devient enragé,

de même, les basques sont

les meilleurs des hommes,

mais ils réagissent comme l’éclair,

quand on les aiguillonne.

Beau soleil

Le temps des illusions

est terminé pour nous :

qu’un grand monsieur de Paris

viendrait nous sauver !

S’il y a un Dieu

quelque part dans les cieux,

nous ne croirons pas

qu’il est le maître !

Beau soleil

L’homme fourbe

qui est droit en apparence

sert l’intérêt des riches.

Il a un beau parler,

il décide

ce qui est bon pour nous.

Il mange la mie,

et nous laisse la croûte.