Ils étaient 20 ou 30

Merci au contributeur : Emilie G

À propos :

Paroles : René Abjean – F. Kerrien 

Musique : Jean-Pierre Stora

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Ils étaient vingt ou trente accoudés au comptoir

Et si cela vous chante offrez leur donc à boire

Z’auraient voulu aller dans tous les ports du monde

Z’auraient voulu passer de la brune à la blonde

Z’avaient pas de bateau ni de mât de misaine

Mais y’avait des tonneaux et même un capitaine

Leurs plus belles ballades les ont faites sur les quais

L’autr’ côté de la rade n’ont jamais débarqués

Ils ont leurs escales sans jamais virer de bord

Sont restés sur la cale pour pas perdre le nord

Au premier coup de nordet ils ont quitté le bord

Sont revenus naviguer dans les bistrots du port

Y avaient quelques barbus qui jouaient les Don Juan

Ils n’ont guère convaincu les belles filles du ponant

Ils sont allés draguer les nanas sur les môles

Mais ils ont attrapés des dièses et des bémols

Quand ils partent en campagne autour des estuaires

C’est pas toujours le bagne mais souvent la galère !

Si vous aimez l’histoire de ces brav’s matelots

Payez-leur donc à boire mais ils aiment pas l’eau

Offrez-leur une cervoise si vous plaignez leur sort

De ces marins d’Iroise qui sont restés au port

Quand le vent vient de l’ouest vaut mieux vaut rester à terre

Dans les troquets de Brest les marins chantent la mer

Ils étaient 20 ou 30pour vous chanter la mer…. (ter)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires