La ballade nord-irlandaise

Nom de l’auteur : Lancelot

À propos :

Ecrit par Renaud Séchan, 1991

Renaud découvre l’Irlande en 1985. Il est alors touché par la beauté des paysages du Connemara et par le peuple irlandais. 

En 1991, il enregistre l’album Marchand de Cailloux à Londres sur lequel figure déjà La Ballade nord-irlandaise, adaptation de la chanson traditionnelle irlandaise The Water is wide

Les paroles de la chanson évoque la guerre civile qu’il y eut entre l’Irlande du Nord (protestante) et l’Irlande du Sud (catholique). 

Renaud cherche à convaincre les gens de s’entendre, de chanter et de boire ensemble. 

Il reprend le symbole de l’oranger, l’arbre de la liberté, planté par des hommes.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

J’ai voulu planter un oranger

Là où la chanson n’en verra jamais

Là où les arbres n’ont jamais donné

Que des grenades dégoupillées

Jusqu’à Derry ma bien aimée

Sur mon bateau j’ai navigué

J’ai dit aux hommes qui se battaient

Je viens planter un oranger

Buvons un verre, allons pêcher

Pas une guerre ne pourra durer

Lorsque la bière et l’amitié

Et la musique nous ferons chanter

Tuez vos dieux à tout jamais

Sans aucune croix l’amour ne se plaît

Ce sont les hommes, pas les curés

Qui font pousser les orangers

Je voulais planter un oranger

Là où la chanson n’en verra jamais

Il a fleuri et il a donné

Les fruits sucrés de la liberté

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires