La chasse aux Loups

Merci au contributeur : Louis Joseph G

À propos :

La chasse aux loups, 1793 est une chanson de Théodore Botrel (1868-1925), un auteur, compositeur et interprète breton, publiée en 1901 dans Chansons de la Fleur de Lys, un recueil de chansons vendéennes, avec une musique de René de Buxeuil (1881-1959).

Comme l’indique le post-scriptum, en bas de page, ce chant est « revenu d’actualité, les Bretons ayant en effet, contre les Allemands, repris les méthodes inventées durant la chouannerie ». 

L’auteur fait allusion, notamment, à l’attentat contre le lieutenant-colonel Karl Hotz, responsable des troupes d’occupation en Loire-Inférieure (actuelle Loire-Atlantique) abattu le 20 octobre 1941 à Nantes par un commando de résistants communistes

Cet attentat, qui devait aboutir à l’exécution, le 22 octobre, de 48 otages à Châteaubriant, Nantes et Romainville, est assimilé au meurtre de bleus par les Chouans sur les chemins de l’Ouest en 1793.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

1. Guêtres aux pieds, penbas en main,

Où donc vas-tu si bon matin,

Où donc vas-tu mon Corentin ?

_Tous nos gars ont pris rendez-vous,

Tihou hou !

Pour aller à la chasse aux loups !

Tihou hou, hou, hou, hou !

2. Pourquoi donc n’as-tu pas aux pieds

Tes lourds sabots de châtaignier

Mais tes fins et légers souliers

_Nous aurons à forcer les loups,

Tihou hou

Chaussez de bons souliers à clous !

Tihou hou, hou, hou, hou !

3. Souperez-vous donc dans les bois

Qu’à ta boutonnière je vois

Ta vieille cuillère en bois ?

Après avoir chassé les loups

Tihou hou !

Nous mangerons la soupe aux choux !

Tihou hou, hou, hou, hou !

4. Mais pourquoi donc as-tu cousu

Sur ton cœur le cœur de Jésus,

Mis ton chapelet par dessus ?

C’est qu’avant de traquer les loups

Tihou hou !

Il fait bon se mettre à genoux !

Tihou hou, hou, hou, hou !

5. Eh quoi vas-tu chasser ainsi

Avec le couteau que voici,

Sans emporter ton vieux fusil ?

_Ne sais-tu donc plus que chez nous

Tihou hou !

C’est au couteau qu’on sert les loups !

Tihou, hou, hou, hou, hou !

6. Adieu donc, mon bon Corentin,

Va t’embusquer dans un ravin

Au fond du hallier vendéen !

Quand la nuit, hurleront les loups,

Tihou hou !

Fais ta prière…Et pense à nous

Tihou, hou, hou, hou, hou !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires