Âme du Christ

Merci au contributeur : Marion B

PAROLES

Âme du Christ sanctifiez- moi

Corps du Christ sauvez-moi

Sang du Christ enivrez-moi

Eau du côte du Christ Lavez-moi.

Passion du Christ fortifiez-moi

Ô bon Jesus exaucez-moi

Dans vos blessures cachez-moi

Ne permettez pas que je sois séparé de vous.

De l’ennemi défendez-moi

A ma mort appelez-moi

Ordonnez-moi de venir à Vous

Pour qu’avec les Saints je vous loue

Dans les Siècles des Siècles

Ainsi soit il.

Partagez ce chant : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Debout les gars
Dans les Hussards
Prière scoute
La Blanche Hermine

Faire une autre recherche

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

À propos :

Âme du Christ (dont le titre original latin est Anima Christi) est une prière chrétienne adressée à Jésus-Christ. Composée au XIVe siècle ou auparavant elle cherche à obtenir une union mystique intense à la personne du Christ et fait ainsi partie des prières d’action de grâce suivant la réception du corps eucharistique du Christ (la « communion »).

Origine et auteur

Son origine est ancienne. Un manuscrit du British Museum datant probablement de l’an 1370 contient cette prière sous une forme à peine différente du texte usité aujourd’hui. Elle a aussi été trouvée dans l’Alcazar de Séville, à l’époque de Pierre le Cruel.

Elle fut attribuée diversement au franciscain Bernardin de Feltre, à Saint Thomas d’Aquin et au pape Jean XXII. Ce dernier, lui attribuant 3000 jours d’indulgences, contribua à sa popularité. Rien ne fut prouvé de manière définitive. L’auteur de l’Anima Christi reste inconnu.

Saint Ignace de Loyola

L’Anima Christi eut une nouvelle diffusion et gain de popularité à partir du XVIe siècle, car elle est explicitement mentionnée dans les Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola. Après avoir donné des indications sur la manière de contempler (durant une heure) le sens des mots d’une prière donnée, il invite le retraitant à conclure en « récitant l’Ave Maria, le Credo, l’Anima Christi et le Salve Regina, vocalement ou mentalement, de la façon habituelle ». En même temps que l’Ave Maria et le Pater Noster, elle est fréquemment suggérée dans les « colloques » des Exercices spirituels.

Saint Ignace estime la prière aussi connue et familière que l’Ave Maria ou le Salve Regina car, dans les premières éditions des Exercices Spirituels, il n’en donne même pas le texte complet. Dans des éditions ultérieures le texte des quatre prières plus usuelles sera donné en appendice au livret des Exercices.

Sens et portée de la prière

Les paroles de la prière sont comme un écho aux paroles bibliques: «Que le Dieu de paix lui-même vous sanctifie totalement, et que votre esprit, votre âme et votre corps soient parfaitement gardés pour être irréprochables lors de la venue de Notre-Seigneur Jésus-Christ» (1 Th. 5:23). Le catéchisme de l’Église catholique dit à propos de l’âme qu’elle est unie au corps au point d’en former un tout avec celui-ci. Le sens du mot « âme » se rapproche de celui du mot « cœur ».

Celui qui la prie demande à Jésus de le sanctifier, de le sauver, de l’enivrer, de le laver, de le fortifier, de l’exaucer, d’être attiré par lui, de le cacher, de rester avec lui, en un mot : d’être uni et de ne faire plus qu’un avec Lui. Cette énumération rejoint des termes employés dans la liturgie eucharistique: âme, corps, eau, sang, passion.

Source : wikipedia

Vous souhaitez recevoir les derniers chants ou des nouvelles sur la prochaine version de l’application ?

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants