La fête de Douai

Merci au contributeur : Baptiste C

À propos :

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Allons, veux-tu venir compère

A la ducasse de Douai ?

Elle est jolie et si tant gai

Que de Valencienne et Tournay,

De Lille, d’Orchi et d’Arras.

Les plus pressés viennent à grand pas.

Tra de ra de ra la la lonlère

Tra de ra de ra la la lon la

Tra de ra la la la la lonlère

Tra de ra la la la la lon la.

Alons dit un peu mon compère

Qué qu’on y verra tout de bon ?

On y verra Mari’ Mad’lon

Danser au son du violon

Et qaund la cloche sonnera

Je vous en prie ne tardez pas.

Tra de ra…

Tu verras passer tout’s les torches

Les corps de métiers et marchands

I sont si gais en revenant

Qui reviennent tous presque en dansant

Si c’est de joie ou de boisson

Je n’en sais rien, compèr’ Simon

Tra de ra…

Mais v’là déjà trois heur’s qui sonnent

Et c’est l’bal qui va commencer

Allons nous d’un pas r’doublé

Pour voir tous ces farauds jouer

L’un wette en haut, l’aut’ wette en bas

I sont plus subtils que des chats

Tra de ra…

Au son d’ces timbal’s et trompettes

Nous verrons remporter le prix

I n’y a rien de si joli

Les gagnants seront réjouis

Nous verrons passer ces farauds

Et les coquard’s de leur capiaux

Tra de ra…

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires