La fille de la Recouvrance

Merci au contributeur : Rose G

À propos :

Une chanson extrêmement touchante écrite et composée par Daniel Estève

Des histoires d’écumeurs des mers plein le havresac, des filles comme celle de Recouvrance, il y en a. Dans tous les ports

Le groupe des Marins d’Iroise est donc né en 1992, très exactement, lors d’une première fête brestoise des « Vieux Gréements », devenue fameuse et incontournable au fil des 

différentes éditions. Pour continuer le voyage, ces gars de Brest, anciens de l’arsenal pour beaucoup, au pied marin pour tous, font revivre une tradition qui n’a rien de passéiste. Ils 

chantent pour que les gens sachent qu’un bateau, ça vient ou revient d’ailleurs, que ça repartira bientôt à l’autre bout du monde, vers des rivages plus sucrés, des soleils plus purs ou 

des eaux si froides que la neige s’y pose. 

Parfois, des bateaux n’ont pas la régularité ni la puissance de la mer. Ils ne reviennent jamais. C’est de cette incertitude que naît la force des chants de marins, et rares sont les lieux où tragédie et dérision se mêlent avec autant de vigueur, et d’espièglerie.

D’après un article de Frank Darcel

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Marin, sa peau est douce emmène-la

Fais-la revivre son enfance

Marin, elle va mourir emporte-la

Amène-la à Recouvrance

J’ai vu le port de Barcelone

Les bouges d’Anvers et Tanger

A qui m’achète je me donne

Et tant au mousse qu’au gabier

Ce soir c’est mon dernier voyage

C’est ma dernière traversée

Ce soir tu sera mon naufrage

Ce soir je serai sans passé

Marin, sa peau est douce emmène-la

Fais-la revivre son enfance

Marin, elle va mourir emporte-la

Amène-la à Recouvrance

On m’a vendue à Baltimore

Et rachetée a Saigon

A qui voulait de mes trésors

Je n’ai jamais su dire non

Marin, c’est ma dernière escale

Une heure encore et c’est fini

Je ne verrai plus les draps sales

Ni les murs crasseux dégarnis

Marin, sa peau est douce emmène-la

Fais-la revivre son enfance

Marin, elle va mourir emporte-la

Amène-la à Recouvrance

Je sais Shanghai et Surinam

Et Liverpool et Macao

Je sais les bordels d’Amsterdam

Et tous les claques de Rio

Marin, t’es ma dernière escale

Je vais mourir ne t’en va pas

Si tu savais comme j’ai mal

Si tu savais comme j’ai froid

Marin, sa peau est douce emmène-la

Fais-la revivre son enfance

Marin, elle va mourir emporte-la

Amène-la à Recouvrance

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires