La voix des petits

Merci au contributeur : Christophe Foucault

PAROLES

Écoutez l’appel lointain

Qui s’étend sous le ciel d’or

Depuis la mer aux flots d’étain

Jusqu’aux tours du château fort.

C’est l’appel doux et puissant

De la jeunesse de France.

C’est l’appel doux et puissant

D’un million d’adolescents.

C’est la voix des petits gars

De la côte et des grands ports,

Des moussaillons Terre-Neuvas,

Des pêcheurs des îles d’Or.

A travers les champs de blé,

C’est la voix des campagnards,

Écho plaintif du cri troublé

De nos pâtres montagnards.

Voix des chétifs apprentis,

Voix des pâles écoliers,

Qui sont logés dans des taudis

Sous des dessous d’escalier.

C’est la voix des allongés

Dans les chambres d’hôpital :

Ils ont soif d’être soulagés

Et leur détresse fait mal.

Et ces enfants disent tous,

En confondant leur clameur :

« Qui donc s’occupera de nous ?

Car sans chef la France meurt. »

« Celui qui nous entendra

Il aura tout notre cœur

Et nous suivrons qui nous prendra,

Mauvais guide ou Bon Pasteur. »

Ah! Ne demeurez pas sourds

A l’appel que nous lançons :

Heureux qui sait user ses jours

Au service des garçons !

Partagez ce chant : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Debout les gars
Dans les Hussards
Prière scoute
La Blanche Hermine

Faire une autre recherche

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

À propos :

Le père Sevin, prêtre jésuite fondateur du scoutisme catholique français. 

Ce morceau a été enregistré en novembre 2019 pour l’association: Les Amis de Renard Noir, qui œuvre pour sa béatification, en mettant en valeur ses créations artistiques et musicales. 

Il faut savoir que c’est lui qui écrivit la version française du chant des adieux.