L’alphabet scout

Merci au contributeur : Emilie G

À propos :

Ce grand classique est souvent adapté aux circonstances, notamment le troisième couplet, où les noms d’animaux sont remplacés par ceux des animaux totémiques des patrouilles.

Dans Le Coq, chansonnier scout des éclaireurs unionistes de France publié en 1944, on indique que les paroles de ce chant sont de Renard Joyeux et que l’air est d’origine belge.

On peut terminer la chanson en déclamant:

Y et W prient de les excuser

car ils n’ont rien trouvé

Ou encore, en chantant, sur l’air des deux dernières strophes:

Et on a rien trouvé, pour double-vé,

Et puis comme chez les grecs, y’a pas d’i-grec !

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

L’alphabet scout

Un jour la troupe campa, AAA

La pluie s’mit à tomber, BBB

L’orage a tout cassé, CCC

Faillit nous inonder, ABCD

Le chef s’mit à crier, EEE

A son adjoint Joseph, FFF

Fait nous vite à manger, GGG

Les scouts sont sous la bâche, EFGH

Les « Pinsons » sont dans leur nid, III

Les « Loups » dans leur logis, JJJ

Chantèrent, quel fracas, KKK

Avec les « Hirondelles », IJKL

Joseph fit de la crème, MMM

Et du lapin d’garenne, NNN

Et même du cacao, OOO

Mes amis, quel souper, MNOP !

Soyez bien convaincus, QQQ

Que la vie au grand air, RRR

Fortifie la jeunesse, SSS

Renforce la santé, QRST !

Maintenant qu’il ne pleut plus, UUU

Les scouts vont se sauver, VVV

Le temps est au beau fixe, XXX

Plus besoin qu’on les aide, UVXZ

Et on a rien trouvé, pour W

Et on s’casse pas la tête, pour le Y.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires