Le berger d’Aure (Sur les sentiers du Moudang)

Merci au contributeur : Edmond Duplan

À propos :

En attente de contributions !

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Marcher du soir au matin

Compter les bêtes à Fabian

Se nourrir d’un peu de pain et de raisin

Faire courir les isards

Jeter le bâton au chien

A la tombée de la nuit dormir enfin

Sur les sentiers du Moudang

Du Rioumajou de l’aurore

J’ai appris le beau métier de berger en vallée d’Aure

Et le lever du soleil sur les neiges de novembre

M’a montré comment t’aimer, Pyrénées

Parcourir le Néouvielle

Dormir un soir au pic Long

Redescendre la Soumeille jusqu’à Aulon

Faire du feu à la Géla

Et contempler la Mounia

Au pied du bastan écouter le tétra

Sur les sentiers du Moudang

Du Rioumajou de l’aurore

J’ai appris le beau métier de berger en vallée d’Aure

Et le lever du soleil sur les neiges de novembre

M’a montré comment t’aimer, Pyrénées

Faire la fête à Cadeilhan

Et la re-fête à Guchan

Le bal des bergers au printemps à Soulan

Faire la fête à Tramezaïgues

Et chanter entre copains

Puis courir chercher sa belle au clair matin

Sur les sentiers du Moudang

Du Rioumajou de l’aurore

J’ai appris le beau métier de berger en vallée d’Aure

Et le lever du soleil sur les neiges de novembre

M’a montré comment t’aimer, Pyrénées

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires