L’homme de Cromagnon

Merci au contributeur : Flavie M.

À propos :

La chanson de l‘Homme de Cro-Magnon a fait les beaux jours des mouvements de jeunesse et peut-être le fait-elle encore… Allez savoir. C’est là que je l’ai rencontrée pour le première fois…. D’aucuns croient que c’est une chanson populaire, venue d’on ne sait où. 

Mais non, elle a un auteur et il raconte lui-même la genèse de L’homme de Cro-Magnon, ci-après.

Cela dit, c’est une chanson liée aux mouvements de jeunesse issus de la Résistance et de l’éducation populaire, mise au point dans les maquis de France et spécialement du mouvement des Auberges de Jeunesse, héritier du Front Populaire de 1936 et des premières vacances ouvrières.

Quant au contenu, plein d’humour et de raison, il flingue à qui mieux mieux l’actuelle civilisation toute empreinte de sa fatuité, de son importance, de son goût pour le progrès et de l’idéologie du travail.

Une chanson hilarante – Humour, quand tu nous tiens ! – qu’on apprenait enfant et qui encore des années plus tard, résonne comme un avertissement, une analyse solide du monde dans lequel on doit vivre : « Faut-il que nos héritiers soient bêtes, pour avoir inventé le travail… »

Ce chant n’est probablement pas sous licence libre, et appartient à son auteur/éditeur et à ses ayants-droits. Ils doivent être précisés en tête d’article, de même que la licence. Utiliser la page de discussion pour en parler.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

L’homme de Cromagnon

C’était au temps de la préhistoire

Voici deux ou trois cent mille ans,

Vint au monde un être bizarre

Proche parent de l’orang-outang.

Debout sur ses pattes de derrière,

Vêtu d’un slip en peau de bison,

Il allait conquérir la terre:

C’était l’homme de Cro-Magnon

L’homme de Cro,

L’homme de Ma,

l’homme de Gnon

L’homme de Cro-Magnon (poum!)

L’homme de Cro, de Magnon

Ce n’est pas du bidon

L’homme de Cro-Magnon (po-pom!)

L’homme de Cro, de Magnon

Ce n’est pas du bidon

L’homme de Cro-Magnon!

Armé de sa hache de pierre

De son couteau de pierre itou

Il chassait l’ours et la panthère

En serrant les fesses malgré tout

Devant l’diplodocus en rage

Il se sentait un peu petit

Et se disait dans son langage :

« Vivement qu’on invente le fusil! »

L’homme de Cro,

L’homme de Ma,

l’homme de Gnon

L’homme de Cro-Magnon (poum!)

L’homme de Cro, de Magnon

Ce n’est pas du bidon

L’homme de Cro-Magnon (po-pom!)

L’homme de Cro, de Magnon

Ce n’est pas du bidon

L’homme de Cro-Magnon !

Il était poète à ses heures

Disait à sa femme en émoi:

« Tu es belle comme un dinosaure

Tu ressembles à Garbo, Greta.

Si tu veux voir des cartes postales,

Monte dans ma caverne tout là-haut.

Je t’f’rai voir mes peintures murales:

On dirait du vrai Picasso ».

L’homme de Cro,

L’homme de Ma,

l’homme de Gnon

L’homme de Cro-Magnon (poum!)

L’homme de Cro, de Magnon

Ce n’est pas du bidon

L’homme de Cro-Magnon (po-pom!)

L’homme de Cro, de Magnon

Ce n’est pas du bidon

L’homme de Cro-Magnon !

Trois cent mille ans après sur terre

Comme nos ancêtres nous admirons

Les monts, les bois et les rivières

Mais s’il revenait, quelle déception!

De nous voir suer six jours sur sept

Il dirait sans faire de détail:

« Vraiment qu’nos descendants sont bêtes

D’avoir inventé le travail ! »

L’homme de Cro,

L’homme de Ma,

l’homme de Gnon

L’homme de Cro-Magnon (poum!)

L’homme de Cro, de Magnon

Ce n’est pas du bidon

L’homme de Cro-Magnon (po-pom!)

L’homme de Cro, de Magnon

Ce n’est pas du bidon

L’homme de Cro-Magnon!

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires