Saint-Martin d’Auray

Merci au contributeur : FX

À propos :

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

C’était une jeune fille

Sur le bord de l’Ile

De Saint-Martin d’Auray,

Sur le bord du pré (bis)

De Saint-Martin d’Auray, (bis)

Son amant vint la voir,

Sur le bord de l’île,

Un soir après l’souper,

Sur le bord du pré

Un soir après l’souper, (bis)

Il la trouva seulette

Sur son lit qui pleurait

« Qu’avez-vous donc, la belle ?

Qu’avez-vous à pleurer ?

-On dit dedans la ville

Que demain vous partez.

-Ceux qui ont dit ça la belle,

Ont dit la verité.

-Avant que vous partiez,

Allons nous promener. »

Quand elle fut sur la rive,

A la mer s’est jetée.

« Mange, beau poisson mange !

Tu as de quoi manger.

Tu manges la plus belle fille

Que la terre ait portée.

L’avait la taille fine

Et les sourcils dorés,

Les lèvres aussi vermeilles

Que la rose au rosier.

L’était aussi fragile

Que le jonc dans le pré

Elle était aussi belle

Que la mer en été.

C’était la plus belle fille

Que la terre ait portée.

C’était la plus belle fille

Que la mer ait noyée. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires