Marv eo ma mestrez

Merci au contributeur : Emilie G

À propos :

Marv eo ma mestrez est une gwerz (chanson traditionnelle bretonne de 1973), parfois interprétée en gavotte (Dans Tro Poulaoven). 

Marv se prononce « maro« .

« Ma bien-aimée est morte et je passe mes nuits à me lamenter auprès de la fontaine. Que viennent les fusils et les sabres terminer mes 

jours, pour que je puisse la rejoindre dans l’autre monde. »

Cette chanson figure sur le recueil « Kanomp Uhel », édité par Coop Breizh.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Marv eo ma mestrez

( Ma bien-aimée est morte ) 

Me am eus ur feunteun e-barzh kornig ma jardin

Eno ma ven kavet diouzh an noz hag ar mintin

Eno ma ven kavet atristet gant ar glac’har

‘Soñjal ‘barzh ma mestrez a zo aet d’an douar

Marv eo ma mestrez, marv eo ma holl fiziañs

Marv ma flijadur ha toud ma holl esperañs

Biken ‘m bije soñjet hag ar marv a teuje

Da lemel diganin ma dous, ma c’harantez

Deus poanioù ar bed-mañ, fuzulhioù ha sabrennoù

Hastit, mar plij ganeoc’h finisañ din ma deizioù

Hastit, mar plij ganeoc’h finisañ din ma buhez

‘vit ma’c’h in d’ar bed all war-lerc’h ma c’harantez

C’hoarvez a ra ganin evel gant ur marc’hadour

En deus ur vatimant da navigiñ war ar mor

Graet ganti he beaj, erruet eo poz ar joa

Ma doucho da Gernev ma ranko perisañ

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires