La marche des Rois

Merci au contributeur : Gabriel

PAROLES

De bon matin j’ai rencontré le train

De trois grands Rois qui allaient en voyage,

De bon matin j’ai rencontré le train

De trois grands Rois dessus le grand chemin.

Venaient d’abord des gardes du corps,

Des gens armés avec trente petits pages,

Venaient d’abord des gardes du corps

Des gens armés dessus leurs just’au corps.

Puis sur un char, parmi les étendards

Venaient trois rois modestes comme d’anges,

Puis sur un char, parmi les étendards,

C’est Melchior, Balthazar et Gaspard.

L’étoile luit qui les Rois conduit

Par longs chemins devant une pauvre étable,

L’étoile luit qui les Rois conduit

Par longs chemins devant l’humble réduit.

Au fils de Dieu qui est né en ces lieux

Ils viennent tous présenter leurs hommages,

Au fils de Dieu qui est né en ces lieux

Ils viennent tous présenter leurs doux voeux.

Or, myrrhe, encens sont les beaux présents

Qu’ils ont porté à cet Enfant adorable

Or, myrrhe, encens sont les beaux présents

Qu’ils ont porté à ce divin Enfant.

Partagez ce chant : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Debout les gars
Dans les Hussards
Prière scoute
La Blanche Hermine

Faire une autre recherche

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

À propos :

La Marche des Rois est un Noël provençal sur un texte du XVIIIè siècle, dont le thème a été repris par Georges Bizet dans son Arlésienne. 

Certains auteurs attribuent la musique à Jean-Baptiste Lully.