Objections du V.P.

Merci au contributeur : Guillaume G

PAROLES

OBJECTIONS DU V.P.

On n’en finira donc jamais

Avec ces espèces de « Boi-scoutes » !

On a beau s’enfuir en forêt,

On en rencontre sur toutes les routes !

Sur le boul’vard et dans l’métro,

Ils font leur poire intéressante :

Non, vrai, on n’dira jamais trop :

Assez d’cette race envahissante ! 

Assez d’cette race envahissante ! 

D’abord, tout ça n’est pas français !

Soyons enfin patriotiques :

La France s’incarne en un béret

Et dans un maillot d’gymnastique.

Mais eux, sont habillés d’kaki

Pour qu’on n’voit pas qu’y s’roulent par terre,

Et ça fait gagner l’or à qui

Sinon toujours à l’Angleterre ? 

Sinon toujours à l’Angleterre ? 

Ils portent leurs valises sur leur dos,

Ça fait tord aux commissionnaires !

Ils disparaissent sous leurs chapeaux,

Et les casquettes c’est pour quoi faire ?

Ils ont des fichus à leur cou :

On les prend pour des demoiselles !

Leurs chauss’s ne tiennent à rien du tout,

C’est la ruine des marchands d’bretelles.

C’est la ruine des marchands d’bretelles.

Ils transportent leur matériel

Dans des charrettes à bagages :

Quand donc, à ces romanichels

Défendra-t-on l’vagabondage ?

Ils s’baladent avec des bâtons

Au bout desquels y a une pique :

C’est-y avec ces mirlitons

Qu’ils vont sauver la République ?

Qu’ils vont sauver la République ?

Veulent plus rester à la maison

Pour fumer ou faire une manille.

Tout leur système, c’est d’la poison,

Et ça détruit l’esprit d’famille !

A preuve, ils mettent tout l’monde à l’air,

Et même quand la saison est rude,

Ils plantent leurs tentes dans le désert :

C’est-y pas ça d’l’ingratitude ?

C’est-y pas ça d’l’ingratitude ?

Ils ont leurs propres cuisiniers,

Plus moyens d’être leurs cuisinières.

Qu’on les expulse de leurs greniers,

Ils vont camper près des rivières !

Ils n’entrent plus au cinéma,

Le bistro n’touche pas leurs centimes :

Pour peu qu’ça continue comme ça,

La société court aux abîmes ! 

La société court aux abîmes ! 

Moi, j’sais le remède qu’il faudrait

Pour extirper tout’ cette engeance,

Suffit qu’les familles s’entendraient

Pour n’avoir plus qu’des filles en France.

Alors, on s’rait tranquille enfin,

Y aurait plus d’danger sur les routes.

Encor’, ça n’est pas bien certain,

Voilà qu’les filles se font boy-scoutes ! 

Voilà qu’les filles se font boy-scoutes ! 

Partagez ce chant : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Debout les gars
Dans les Hussards
Prière scoute
La Blanche Hermine

Faire une autre recherche

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

À propos :

Musique, Sur l’air de L’Expulsion, de Mac-Nab

Paroles, Jacques Sevin

Écrit en 1921

Ce chant n’est pas sous licence libre, et appartient à son auteur/éditeur et à ses ayants-droits. Tous droits réservés à ces derniers.

Si vous êtes titulaire des droits sur ce chant et désirez qu’il soit retiré, veuillez nous contacter.