Promotion chef de bataillon Segretain (2006-2009)

Merci au contributeur : Alexandre Lamotte

À propos :

L’École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM Saint-Cyr), plus souvent appelée simplement Saint-Cyr, est une école militaire française d’enseignement supérieur fondée en 1802 par Napoléon Ier, alors premier consul. Elle forme aujourd’hui des officiers de l’armée de terre et une partie des officiers de la gendarmerie.

Elle fait partie des Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (ESCC), implantées dans la commune de Guer (Morbihan). Ses élèves et anciens élèves sont appelés « Saint-Cyriens » ou encore « Cyrards ». Elle a pour devise : « Ils s’instruisent pour vaincre ». En tant que grande école militaire elle est placée sous la tutelle du ministère des Armées. Résolument orientée vers l’international, elle accueille dans chaque promotion une moyenne de 20 % d’élèves-officiers étrangers. Elle bénéficie pour cela de nombreux accords d’échanges avec d’autres académies militaires comme l’Académie militaire de West Point (États-Unis), l’Institut militaire de Virginie (États-Unis) ou encore l’Académie royale militaire de Sandhurst (Royaume-Uni).

Saint-Cyr recrute aujourd’hui principalement sur concours des élèves issus des CPGE (Sciences, Lettres, Économie) et une minorité d’élèves ayant un niveau master 2 sur concours également.

C’est l’une des 205 écoles d’ingénieurs françaises accréditées au 1er septembre 2018 à délivrer un diplôme d’ingénieur1 pour ses élèves recrutés en filière scientifique.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

Un coeur forgé d’un acier de guerrier,

Aspire à devenir Officier.

S’embrase à Saint-Cyr d’un feu qui ne s’éteindra,

Ardeur qui transcende un vrai chef au combat.

Dans l’infanterie il servira.

Refrain

Promotion à genoux devant ce nom glorieux,

La nuit résonne encore de ce chant silencieux :

« Seigneur, garde moi ce qui me fit Saint-Cyrien »

II

Debout devant les éclairs de la guerre,

Son Honneur suit sa Fidélité.

Toujours vaillant prêt à s’offrir pour les siens,

Des Alpes au Levant, du Maroc, Outre-Rhin :

Sur tous les fronts s’illustrera.

III

A son image, sa bravoure, sa prestance,

Est formée l’unité d’excellence.

La Légion Para naît de sa volonté,

Ce corps d’étranger né pour se sacrifier :

Pour l’Indochine disparaîtra.

IV

Dans la tourmente, les Légionnaires du ciel,

Témoignent à nouveau de leur valeur.

Tu tombes à la tête, en Héros foudroyé,

De ce Bataillon désormais immortel.

L’ennemi te rend les honneurs.

V

La Mort n’a pas emporté dans l’oubli,

Le souvenir d’une si noble vie.

Cyrard, lève toi, contemple sur la Terre,

L’ombre tutélaire de la Légion étrangère :

Sa gloire sur toi rejaillira.

Dernier Refrain

Demain dans les combats, la même fougue l’emportera

Orgueil du sang versé d’un Officier de France.

Chef de bataillon Segretain

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires