Sur la route de Louviers (revisité)

Merci au contributeur : Charles 56

À propos :

On ignore l’origine et l’auteur de cette célèbre chanson. Certains ont pu penser qu’elle serait liée aux corvées que devaient les habitants pour construire les routes au XVIIIe siècle. Rien n’est moins sûr. Mais la chansonnette a inspiré plusieurs auteurs, dont Aristide Bruant, qui ont ajouté des couplets à leur façon, tantôt grivois, tantôt plus contestataires sur le plan social. 

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

SUR LA ROUTE DE LOUVIERS

Sur la route de Louviers (bis)

Il y avait un cantonnier (bis)

Et qui baisait (bis)

Et qui baisait comme un voyou

Au lieu d’ casser des cailloux

Un’ bell’ dam’ vient à passer (bis)

Dans un beau caross’ doré (bis)

Elle y baisait !(bis)

Elle y baisait comme un voyou

A en fair’ craquer les roues

Elle aperçut l’ cantonnier (bis)

Dans le fond d’un grand fossé (bis)

Et qui baisait (bis)

Et qui baisait comme un voyou

Un’ fillette aux cheveux roux

Ell’ lui dit: « Brav’ cantonnier (bis)

Avec moi veux-tu monter? (bis)

Pour me baiser (bis)

Pour me baiser comme un voyou

Le préfet est mon époux »

À ces mots, le cantonnier (bis)

Laiss’ la rousse dans le fossé (bis)

Et va baiser (bis)

Et va baiser comme un voyou

La bell’ dam’ plein’ de bijoux.

Le lend’main par arrêté (bis)

Fut nommé chef cantonnier (bis)

Parc’ qu’y baisait (bis)

Parc’ qu’y baisait comme un voyou

Au lieu d’ casser des cailloux.

Voici la moralité (bis)

Dans la vie pour arriver (bis)

Il faut baiser (bis)

Il faut baiser comm’ des voyous

Les bell’s dam’s qui ont des sous!

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires