Sur la route de Louviers

Merci au contributeur : Charles 56

À propos :

On ignore l’origine et l’auteur de cette célèbre chanson. Certains ont pu penser qu’elle serait liée aux corvées que devaient les habitants pour construire les routes au XVIIIe siècle. Rien n’est moins sûr. Mais la chansonnette a inspiré plusieurs auteurs, dont Aristide Bruant, qui ont ajouté des couplets à leur façon, tantôt grivois, tantôt plus contestataires sur le plan social. Pour les enfants, la chanson s’arrête au quatrième couplet. La chanson aurait été créée au début du XIXème siècle.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

SUR LA ROUTE DE LOUVIERS

Sur la route de Louviers (bis)

Y avait un cantonnier (bis)

Et qui cassait (bis)

Des tas de cailloux (bis)

Et qui cassait des tas de cailloux

Pour mett’ su’ l’ passage des roues.

Un’ bell’ dame vint à passer (bis)

Dans un beau carross’ doré (bis)

Et qui lui dit : (bis)

Pauv’ cantonnier (bis)

Et qui lui dit : pauv’ cantonnier

Tu fais un fichu métier !

Le cantonnier lui répond : (bis)

Faut qu’ j’ nourrissions mes garçons (bis)

Et si j’roulions (bis)

Carross’ comm’ vous (bis)

Et si j’roulios carross’ comm’ vous

Je n’ casserions poit d’cailloux.

Cette répons’ se fait r’marquer (bis)

Par sa grande simplicité (bis)

C’est c’qui prouv’ (bis)

Que les malheureux (bis)

C’est c’qui prouve que les malheureux

S’ils le sont, c’est malgré eux.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires