V’là l’bon vent

Merci au contributeur : Lancelot G

À propos :

D’après l’Encyclopédie Canadienne le folkloriste Ernest Gagnon pensait que les paroles du refrain et l’air étaient d’origine canadienne. Le thème des trois canards est parti de France où cette chanson est bien connue aussi et est parvenu au Canada au cours du 17e siècle.

Partager ce chant :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Paroles :

V’là l’bon vent

Derrière chez nous y a un étang,

Trois beaux canards s’y vont nageant.

Y en a deux noirs, y en a un blanc.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’appelle.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’attend.

Le fils du roi s’en va chassant

Avec son grand fusil d’argent;

Mire le noir et tue le blanc.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’appelle.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’attend.

O fils du roi, tu es méchant

D’avoir tué mon canard blanc.

Par-dessous l’aile il perd son sang.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’appelle.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’attend.

Par les yeux lui sort des diamants

Et par le bec l’or et l’argent.

Toutes ses plumes s’envolent au vent.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’appelle.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’attend.

Trois dames s’en vont les ramassant.

C’est pour en faire un lit de camp

Pour y coucher tous les passants.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’appelle.

V’là l’bon vent, v’là l’joli vent,

v’là l’bon vent, ma mie m’attend.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les plus vus

Je veux recevoir les nouveaux chants dans mes emails

Je m'inscris à la newsletter

Aucun spam, juste des chants

Chants similaires