Connexion
Télécharger

Конь (Le cheval)

Выйду ночью в поле с конём,
Ночкой темной тихо пойдём.
Мы пойдём с конём по полю вдвоём,
Мы пойдём с конём по полю вдвоём.

Ночью в поле звезд благодать…
В поле никого не видать.
Только мы с конём по полю идём,
Только мы с конём по полю идём.

Сяду я верхом на коня,
Ты неси по полю меня.
По бескрайнему полю моему,
По бескрайнему полю моему.

Дай-ка я разок посмотрю –
Где рождает поле зарю.
Ай, брусничный цвет, алый да рассвет,
Али есть то место, али его нет.

Полюшко моё, родники,
Дальних деревень огоньки,
Золотая рожь да кудрявый лён –
Я влюблён в тебя, Россия, влюблён.

Будет добрым год-хлебород,
Было всяко, всяко пройдёт,
Пой златая рожь, пой кудрявый лён,
Пой о том, как я в Россию влюблён!
Пой златая рожь, пой кудрявый лён…

Мы идем с конём по полю вдвоём.

Ajouté à la base le 12 mai 2023

Par : Peraldi

Histoire du chant

Compositeur : Igor Matvienko, auteur : Alexander Shaganov.

Chanson relativement récente, elle est très vite devenue extrêmement populaire.

Le texte utilise les motifs archétypaux des paroles russes.

D. V. Sokolov-Mitrich, essayant de percer le secret du succès de cette chanson, écrit : « Tout ce qui est ingénieux est simple et inexplicable. Peut-être que le point est dans l’image du cavalier – inépuisable et fondamentale pour toute culture. Un homme et un cheval sont à la fois un pouvoir apprivoisé et une subordination mutuelle, et bien plus encore. Il n’existe pas de tels peuples – du moins en Russie et dans son environnement immédiat – où l’image d’un cheval ne serait pas sacralisée à l’extrême ».

Concernant les vers « Laisse-moi aller voir, / Où le champ donne naissance à l’aube », il formule : « Et la voici – une idée nationale. Et encore une simplicité inouïe. Atteindre l’horizon. Aller toujours vers le soleil dans l’espoir naïf de l’attraper. La mission est stupide et en même temps géniale. Parce que peu importe si cet endroit existe ou non. Il est important qu’il y ait une source infinie de tâches pour cette nation. Marchez, sautez, foncez vers la lumière naissante, vers l’Est. Où tout commence et rien ne meurt. D’où vient le nouveau jour, la nouvelle lumière, la nouvelle vie ».

Application gratuite

Découvrez aussi

Seemans Grab

Canon marin

Élève toi flamme légère

Le Loup, le Renard et la Belette

Contre vents et marées

Der glückliche Jägersmann

Todesahnung

Chanson pour mon chien

Annie, annette

Le capitaine de Saint Malo

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou