Connexion
Télécharger

Bèth chivalièr (Cançon de Barberina)

Bèth chivalièr qui partitz a la guèrra
T’on vatz enqüera, tan luenh d’ací
Non vedetz pas qu e la nueit ei pregonda
E que lo monde n’ei que chepic
Vos qui credetz que las amors deishadas
De las pensadas, se’n van shens mau
Ailàs, ailàs, los cercadors de glòria
La vòsta istòria s’envòla atau
Bèth chivalièr qui partitz a la guèrra
T’on vatz enqüera, tan luenh d’eco
Que’n vau plorar jo qui’m deishavi díser
Que mon arríser èra tan doç

Ajouté à la base le 17 octobre 2022

Par : Pescaire de lua

Histoire du chant

Bèth chivalièr est un chant polyphonique pyrénéen, c’est la traduction en béarnais d’un poème d’Alfred de Musset intitulé “Chanson de Barberine”.

Traduction :

Beau chevalier qui partez pour la guerre
Qu’allez-vous faire si loin d’ici,
Ne voyez-vous pas que la nuit est profonde
Et que le monde n’est que souci
Vous qui croyez, que les amours délaissées
Des pensées s’en vont sans mal.
Hélas, hélas, les chercheurs de gloire
Votre histoire s’envole ainsi
Beau chevalier qui partez pour la guerre
Qu’allez-vous faire si loin de nous?
J’en vais pleurer, moi qui me laissais dire
Que mon sourire était si doux

Découvrez aussi

Complainte des émigrés

J’ai lié ma botte

Bonsoir Chamarande

Mes amis, la vie est belle

Se Canto (A la font de Nimes)

La mort

C’est la belle nuit de Noël

Goizian argi hastian

Neguaren zai

C’est demain jeudi

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou