Connexion
Télécharger

Des Müllers Töchterlein

1 – Der Müller ging wohl, um zu sehen,
Was in der Mühle ist geschehen.
Das Rad, das bleibt von freie stehen.
Es muss etwas zugrunde gehen.

2 – Frau Müllerin sprang in die Kammer,
Schlug ihre Hände zusammen :
« Ach Gott, ich hab ja nur das einzige Töchterlein
Und muss jetzt schon vertrunken sein ! »

3 – « Ihr lieben Eltern, was ich euch will sagen,
Sechs Knäbelein die sollen mich tragen
Wohl auf dem Kirchhof zu,
Dort legt man mich in die sanfte Ruh !

4 – Ihr Jungfrauen alle zusammen,
Weil mich das Rad hat gefangen,
Flechtet mir einen Kranz von Rosmarin,
Weil ich als Braut und Jungfrau stirb.

5 – Dort oben im Rosengarten
Wird mein Bräutigam schon auf mich warten,
Dort ist mein Bett schon längst bereit,
Dort legt man mich in die Ewigkeit. »

Ajouté à la base le 7 février 2023

Par : Daniel Muringer

Histoire du chant

Trouvable dans « Das Volkslied im Elsass », Joseph Lefftz, vol. 1, page 195.

Collecté à Oderen en 1870.

Collecte réalisée à nouveau par Daniel Muringer pour OLCA (Office pour la langue et les cultures d’Alsace), site Sàmmle

Application gratuite

Découvrez aussi

Fanchon

En Traîneau (Katioucha)

A la Saint-Nicolas

Au nom de Jésus

Unser Kaiser Napolion

J’aime la galette

Bouòna sera (en niçois)

Viens Esprit Saint (Veni Sancte Spiritus en français)

J’ai perdu le do de ma clarinette

Au 31 du mois d’Août (paillarde)

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou