Connexion
Télécharger

Des Raübers Liebchen

1 – Da drunten in jenem tiefen Tale,
Da stand ein Mädchen an einem Wasserfalle.
Sie war so schön, so schön wie Milch und Blut,
Von Herzen war sie einem Räuber gut.

2 – « Du armes Mädchen, du dauerst meiner Seele,
Ich aber muss in meine Räuberhöhle.
Ach Mädchen, ach, es kann nicht anders sein,
Dieweil ich muss in tiefsten Wald hinein.

3 – Hier hast ein Ring, und sollt dich jemand fragen,
So sag, ein Räuber habe ihn getragen,
Der dich geliebet hat bei Tag und Nacht
Und der so viele Menschen umgebracht.

4 – Dort drüben lieget eine grüne Wiese,
Dort gibt’s der Jünglinge, ach, so viele.
Da kannst du einstmals glücklich sein,
Ich aber muss in tiefsten Wald hinein.

5 – Holdes Mädchen, sollt ich einstmals sterben,
So sollst du alles, alles von mir erben !
Ich schreib dich in mein Testament hinein,
Nur du allein sollst meine Erbin sein ! »

Ajouté à la base le 9 janvier 2023

Par : Daniel Muringer

Histoire du chant

Trouvable dans « Das Volkslied im Elsass », Joseph Lefftz, vol. 1, page 74

Ce chant a été collectée à Niederseebach en 1902.

Collecte réalisée à nouveau par Daniel Muringer pour OLCA (Office pour la langue et les cultures d’Alsace), site Sàmmle

Découvrez aussi

La Strasbourgeoise (L’enfant de Strasbourg)

Le Facteur n’est pas passé

Fille d’Europe

PAKISTAN – QAUMI TARANA

Vexilla Regis

Ecoute, écoute !

Le monde m’appelle

Installations

Es kommen drei König

Gaudeamus hodie

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou