Connexion
Télécharger

Du rhum, des femmes

(Refrain) Du rhum, des femmes et d’la bière, nom de Dieu !
Un accordéon pour valser tant qu’on veut.
Du rhum, des femmes, c’est ça qui rend heureux.
Que l’diable nous emporte, on a rien trouvé d’mieux.

1 – Hello cap’tain! Fais briller tes galons.
Et reste bien au chaud, quand on gèle sur le pont.
Nous c’est not’peine qui nous coule sur le front.
Alors, tiens bien les rênes, tu connais la chanson.

2 – Ça fait une paye qu’on a pas touché terre.
Et même une paye qu’on s’fait des gonzesses en poster.
Tant pis pour celle qui s’pointera la première.
J’lui démonte la pass’relle, la cale, la dunette arrière.

3 – Tout est grave quelque part sur ma peau
Tell’ment qu’j’en ai les bras, comme des romans-photos.
Blessures de guerre, culs d’bouteilles, coups d’couteaux.
Tant qu’y aura des comptoirs, on aura des héros.

4 – Trois milles du cap, c’est les foies, c’est les glandes.
Quand t’as l’cœur qui dérape et les tripes qui fermentent.
J’essaie d’penser au claque, aux filles qui s’impatientent.
Pas au bateau qui craque, entre deux déferlantes.

5 – Du rhum, des femmes et d’la bière, nom de Dieu !
Un accordéon pour valser tant qu’on veut.
Du rhum, des femmes, c’est ça qui rend heureux.
Que l’diable nous emporte, on a rien trouvé d’mieux.

Ajouté à la base le 14 décembre 2019

Par : John Deddy

Histoire du chant

Genre musicalRock celtique, chanson bretonne

Années activesDepuis 1988

LabelsCoop Breizh, Sony Music

Site officielsoldatlouis.com

Première bordée, premier tube. Nous sommes en 1988 et Soldat Louis décroche le pompon. Les Lorientais vont vendre 750 000 exemplaires de leur premier 45 tours dont l’histoire débute de manière… improbable.

L’histoire commence à l’heure de boucler le premier album. “Au départ, on avait 8 titres sous le coude, la maison de disques en voulait 9, raconte aujourd’hui Soldat Louis, Quand on débute, on s’exécute, alors on s’est remis au travail. Et “Du rhum, des femmes” a vu le jour”.

La chanson raconte le blues du matelot, la solitude des jours de mer, les soifs de mutinerie, et plus si affinités. Pour l’inspiration, sur les quais de Lorient, Gary Wicknam n’a eu qu’à se baisser pour ramasser. Le disque va faire un carton.

Mais le succès populaire de ce 45 tours à la connotation festive et égrillarde va modifier la tonalité des critiques. Considérés à la sortie de leur album comme les révélations du rock francais, les Lorientais vont désormais se faire allumer : “Chanson à boire, chanson macho etc”.

Soldat Louis va laisser passer l’orage : “on aimait bien faire la fête, mais c’était mal nous connaître que de nous réduire à un groupe de pochtrons. Il suffisait d’écouter l’album. Et puis, ajoutent les bretons, nos concerts nous ont rassuré. On avait un public très féminin, et les filles prenaient “Du Rhum, des femmes” au deuxième degré, parce que c’était juste une chanson à prendre au deuxième degré. Ceux qui n’avaient pas compris ça n’avaient pas compris grand chose.”

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/

Découvrez aussi

Zwatchkawaya

Die Ermordung von Leonie Laubacher

Il avait une fleur / On a la mer

S’isch wohr

Dès l’matin j’prenons nout’houte

Allez mon troupeau

Abschied beim Abmarsch

Das untreue Mädchen

Elle avait pris ce pli

Berceuse à Nounours

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou