Connexion
Télécharger

El Cant Dels Ocells

1 – Al veure despuntar
el major lluminar,
en la nit més ditxosa,
els aucellets cantant
a festejar-lo van
amb sa veu melindrosa.

2 – I l’àguila imperial,
se’n vola cel endalt
cantant amb melodia
dient: – Jesús és nat
per treure’ns de pecat
i dar-nos alegria.

3 – Respon-li bé el pardal
– Avui, nit de Nadal
és nit de gran contento!
El verdum i el lluer
diuen cantant també:
– Oh, que alegria sento!

4 – I canta el passerell:
– Oh, que hermós i que bell
és l’Infant de Maria!
Li respon ara el tord,
– Vençuda és la mort,
– i naix la vida mia!

5 – Murmura el rossinyol:
– És més bonic que el sol,
més brillant
que una estrella.
La cotxa i el bitxac,
festegen al manyac
– i a sa Mare donzella.

6 – Refila el reietó
per glòria del Senyor,
filant amb biçarria.
El canari segueix.
Llur música pareix
celestial melodia.

7 – Ja n’entra el cotoliu
dient: Aucells, veniu
a festejar l’aurora.
I la merla, xiulant,
anava festejant
a la més gran Senyora.

8 – L’estiverola diu:
– Ja no és hivern ni estiu,
sinó que és primavera
puix que és nada una flor
que exhala tal olor
que omple la terra entera.

9 – Cantava el francolí:
– Aucells: qui vol venir
avui, a trenc de dia,
a veure el Gran Senyor
amb sa gran resplendor
a dins d’una establia?

10 – Picots i borroners
volen entre els fruiters
cantant llurs alegries;
la guatlla i el cucut
del molt lluny han vingut
per contemplâ el Messies.

11 – Vé xiluant el puput:
– Eixa nit ha vingut
el Rei de més grandesa.
La tórtora i el colom,
admiren a tothom
cantant sense tristesa.

12 – I canta la perdiu:
– Me’n vaig a fê el meu niu
a dins de l’establia,
per veure bé l’Infant
com està tremolant
en braços de Maria.

13 – La garsa, griva i gaig
diuen: – Ara vé el maig!
Respon la cadernera:
– Tot arbre reverdeix,
tota planta floreix,
com si fos la primavera.
Xiuxiueja el pinsà:
– Glòria avui i demà;
sento immensa alegria,
de veure el Diamant
tan hermós i brillant
en braços de Maria.

14 – El xut, també el mussol,
en veure eixir el sol,
confosos se retiren;
el gamarús i el duc
diuen: – Mirar no puc;
tals resplendors m’admiren.

Ajouté à la base le 9 mai 2023

Par : Martin Léger

Histoire du chant

El cant dels ocells (en français : « Le chant des oiseaux ») est une chanson traditionnelle catalane de Noël. La chanson décrit la joie de la nature le jour de la naissance de Jésus dans l’étable de Bethléem.

Comme souvent dans ce type de chanson populaire, l’auteur d’origine reste inconnu. Elle est attestée dès le début du XVIIIe siècle. Certaines sources lui donnent une origine médiévale.

Les paroles et la mélodie ont été utilisées et adaptées dans différents contextes. Les plus célèbres sont une sardane de même nom écrite par Pep Ventura et un arrangement pour violoncelle de Pablo Casals (Pau Casals en catalan). La mélodie peut aussi s’adapter à un rythme de berceuse et être utilisée comme telle.

Pau Casals a fait plusieurs adaptations du cant dels ocells mais n’en est donc pas l’auteur d’origine. Il l’a joué pour commencer chacun de ses concerts à partir de 1939. Fruit du sentiment catalaniste de Pau Casals par opposition au franquisme, et d’une conférence au siège des Nations unies où il a interprété cette chanson accompagnée par un orchestre, le cant dels ocells est devenu un symbole de paix et de liberté en Catalogne et autour du monde.

« Quand j’étais en exil, après la guerre civile, j’ai souvent fini mes concerts et festivals avec une vieille chanson populaire catalane qui est réellement une chanson de Noël. Elle s’appelle El Cant dels ocells, «Le Chant des Oiseaux ». Depuis lors, la mélodie est devenue la chanson des réfugiés espagnols, pleins de nostalgie »
— Pau Casals

Le même Pau Casals interprétait cette mélodie généralement avant de finir ses concerts et récitals, en tant que symbole d’union entre les peuples. Il n’a jamais accepté de jouer dans un pays en guerre. Lors d’un concert à la Maison-Blanche, John Fitzgerald Kennedy déclare au violoncelliste « Vous nous avez rendu humbles ».

En Catalogne, lors de commémorations publiques, cette musique est jouée en guise d’hommage, à la place d’une minute de silence.

Application gratuite

Découvrez aussi

Li estela

Berce mon cœur

Ti vecu o la mio bandera

Adeste Fideles

Wohlauf, nun lasst uns singen

Les carabiniers

Mon Algérie

Saint Nazaire

Lustig auf dem Lande

Prière à Saint Michel Archange

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou