Connexion
Télécharger

En passant par la Lorraine

1 – En passant par la Lorraine, avec mes sabots, (bis)
Rencontrai trois capitaines, avec mes sabots dondaine,
Oh, oh, oh ! avec mes sabots !

2 – Rencontrai trois capitaines, avec mes sabots, (bis)
Ils m’ont appelée vilaine, avec mes sabots dondaine,
Oh, oh, oh ! avec mes sabots !

3 – Ils m’ont appelée vilaine, avec mes sabots, (bis)
Je ne suis pas si vilaine, avec mes sabots dondaine,
Oh, oh, oh ! avec mes sabots !

4 – Je ne suis pas si vilaine, avec mes sabots, (bis)
Puisque le fils du roi m’aime, avec mes sabots dondaine,
Oh, oh, oh ! avec mes sabots !

5 – Puisque le fils du roi m’aime, avec mes sabots, (bis)
Il m’a donné pour étrennes, avec mes sabots dondaine,
Oh, oh, oh ! avec mes sabots !

6 – Il m’a donné pour étrennes, avec mes sabots, (bis)
Un bouquet de marjolaine, avec mes sabots dondaine,
Oh, oh, oh ! avec mes sabots !

7 – Un bouquet de marjolaine, avec mes sabots, (bis)
Je l’ai planté dans la plaine, avec mes sabots dondaine,
Oh, oh, oh ! avec mes sabots !

8 – Je l’ai planté dans la plaine, avec mes sabots, (bis)
S’il fleurit je serai reine, avec mes sabots dondaine,
Oh, oh, oh ! avec mes sabots !

9 – S’il fleurit je serai reine, avec mes sabots, (bis)
Si il meurt je perds ma peine, avec mes sabots dondaine,
Oh, oh, oh ! avec mes sabots !

Ajouté à la base le 19 septembre 2019

Par : juju

Histoire du chant

En passant par la Lorraine ou En revenant de la Lorraine est une chanson populaire française.

Selon l’Histoire de la chanson française, la mélodie et les paroles de la chanson évoquant la Lorraine sont originaires de Bretagne et remontent au XVIe siècle. En revenant de la Lorraine est imprimé pour la première fois en 1535. Roland de Lassus l’aurait mise en musique au xvie siècle. Un texte remarquablement comparable, sur une mélodie bien plus élaborée de la main de Jacques Arcadelt, se trouve imprimé chez Pierre Attaingnant, sous le titre Margot labourez les vignes qui fut reprise par le duo lorrain “Les Châtelets”.

C’est en 1885, sous la Troisième République, que cette chanson a été modifiée de façon significative pour être mise au service du gouvernement qui voulait que l’école publique dispose d’un répertoire de chansons à connotation patriotique. À la suite d’une audition, sous la direction de Julien Tiersot, avec le concours de jeunes artistes, l’original En revenant de Rennes (ou En passant par la fontaine) fut détourné en En passant par la Lorraine pour rappeler la région perdue contre la Prusse en 18711, sur fond de revanchisme.

Certains ont avancé qu’Adolphe Orain s’en serait inspiré pour créer une chanson mettant en scène Anne de Bretagne : les Sabots d’Anne de Bretagne, mais il s’en est défendu en disant qu’il l’avait collectée dans la campagne de Haute-Bretagne, mais a convenu de l’avoir modifiée5. Le chansonnier Xavier Privas a écrit une parodie guerrière d’En passant par la Lorraine, intitulée Croquemitaine. Cette version fait de l’empereur d’Allemagne Guillaume II une nouvelle incarnation du personnage maléfique Croque-mitaine.

Découvrez aussi

Les Frelons et les Mouches à miel

Il Court il Court le Furet

C’est le pied de nez

La Tour, prends garde

Les Allobroges

S’Dundi hat gsait

Chanson d’un jeune amant

Jean-François de Nantes

Aux morts pour la patrie

Die Rekruten

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou