Connexion
Télécharger

Fanchon

Paroles de “Fanchon”

1 – Amis, il faut faire une pause,
J’aperçois l’ombre d’un bouchon,
Buvons à l’aimable Fanchon,
Chantons pour elle quelque chose.

(Refrain) Ah ! Que son entretien est doux,
Qu’elle a de mérite et de gloire.
Elle aime à rire, elle aime à boire,
Elle aime à chanter comme nous,
Elle aime à rire, elle aime à boire
Elle aime à chanter comme nous,
Elle aime à rire, elle aime à boire,
Elle aime à chanter comme nous,
Oui comme nous, oui comme nous !

2 – Fanchon quoique bonne chrétienne,
Fut baptisée avec du vin,
Un bourguignon fut son parrain,
Une bretonne sa marraine.

3 – Fanchon préfère la grillade
A d’autres mets plus délicats,
Son teint prend un nouvel éclat
Quand on lui verse une rasade.

4 – Fanchon ne se montre cruelle
Que lorsqu’on lui parle d’amour,
Mais moi je ne lui fais la cour
Que pour m’enivrer avec elle.

5 – Un jour le voisin La Grenade
Lui mit la main dans le corset,
Elle riposta d’un soufflet
Sur le museau du camarade.

Ajouté à la base le 29 octobre 2019

Par : Sylvie F

Histoire du chant

Auteur : un abbé libertin ?

Selon Joseph Vingtrinier, la chanson a été créée par le Général Lasalle lors de la bataille de Marengo en 1800. Cependant, Du Mersan affirme que le timbre de la chanson est similaire à “Amour laisse gronder ta mère”, qui a été publiée en 1760 dans le “Chansonnier français” et la “Clé du Caveau”.

Du Mersan suggère également que la chanson a un parrain allemand et qu’elle est devenue bourguignonne après la guerre de 1871. Il est probable que Lasalle n’ait pas composé la chanson, car elle était déjà connue dans le répertoire militaire depuis longtemps.

Le plus probable : L’abbé Gabriel-Charles de Lattaignant a écrit la chanson “Fanchon” en 1757. L’abbé était un auteur prolifique et est également crédité des paroles de “J’ai du bon tabac”. La chanson “Fanchon” est devenue populaire en 1800 suite à la pièce de théâtre “Fanchon la vielleuse”, écrite par Jean-Nicolas Bouilly et Joseph-Marie Pain et mise en musique par Joseph-Denis Doche.

Fanchon : un personnage historique

La pièce, qui a été jouée 400 fois de suite, raconte de manière romancée l’histoire d’une chanteuse de rue célèbre nommée Fanchon, célèbre dans la décennie 1760.

Selon la légende populaire, Fanchon avait fait fortune et s’était retirée pour pratiquer la charité. C’est pourquoi il est possible que Lasalle ait choisi de chanter “Fanchon” lors de sa victoire, car la chanson était très populaire à cette époque. On sait que Lasalle était musicien, car on a retrouvé une flûte et deux flageolets dans ses cantines après sa mort.

Un chant qui traverse les âges

“Fanchon” est très appréciée par les soldats et est l’une des rares chansons de l’ancienne monarchie à avoir survécu à la Révolution. Elle est restée populaire après la Première Guerre mondiale et est toujours incluse dans les recueils et enregistrements militaires au début du XXIe siècle.

Paroles de Fanchon, chant à boire et aussi chant militaire, dont l'auteur est l'abbé de Lattaignant

Découvrez aussi

La ville que j’ai tant aimée

As-tu connu le père Winslow

Es ist ein Ros entsprungen

Der Himmel

Le Marchand Pétrouchka

Je vais à Santiago

Es kommen drei König

Margoton s’en va à l’eau

Ô prends mon âme

Bébé renne

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou