Connexion
Télécharger

Gens du pays

1 – Le temps qu’on a pris pour dire : « Je t’aime »
C’est le seul qui reste au bout de nos jours
Les vœux que l’on fait, les fleurs que l’on sème
Chacun les récolte en soi-même
Aux beaux jardins du temps qui court

(Refrain) Gens du pays, c’est votre tour
De vous laisser parler d’amour
Gens du pays, c’est votre tour
De vous laisser parler d’amour

2 – Le temps de s’aimer, le jour de le dire
Fond comme la neige aux doigts du printemps
Fêtons de nos joies, fêtons de nos rires
Ces yeux où nos regards se mirent
C’est demain que j’avais vingt ans

3 – Le ruisseau des jours aujourd’hui s’arrête
Et forme un étang où chacun peut voir
Comme en un miroir, l’amour qu’il reflète
Pour ces cœurs à qui je souhaite
Le temps de vivre nos espoirs

(Refrain x2)

Ajouté à la base le 22 août 2020

Par : Jean Desbois

Histoire du chant

Gens du pays est une chanson dont les paroles sont de Gilles Vigneault et la musique de Gaston Rochon et Gilles Vigneault. Elle est considérée par beaucoup de Québécois comme l’hymne national de facto du Québec.

Elle fut écrite à la suite d’un défi lancé par Louise Forestier et Yvon Deschamps pour remplacer la chanson d’anniversaire Happy Birthday.

Elle fut interprétée pour la première fois le 24 juin 1975 sur le mont Royal à Montréal pendant les cérémonies de la Fête nationale du Québec. Depuis, elle a été jouée fréquemment aux cérémonies de la Fête nationale.

Le refrain est de loin la partie la plus célèbre de la chanson qui dit « Gens du pays, c’est votre tour de vous laisser parler d’amour ». Également, cette chanson avait été interprétée à l’occasion du spectacle 1 fois 5 avec Gilles Vigneault, Claude Léveillée, Jean-Pierre Ferland, Yvon Deschamps et Robert Charlebois sur le Mont-Royal le 23 juin 1976 devant plus de 400 000 personnes qui fut la première fois gravée sur un disque.

La chanson est également associée au Mouvement souverainiste du Québec et au parti souverainiste, le Parti québécois.

Un bon exemple est celui du discours de concession de René Lévesque, après que les citoyens de la province eurent rejeté l’indépendance du Québec lors du référendum de 1980 au Québec, où la foule énorme qui était rassemblée pour l’entendre parler a scandé à la fin du discours et uni dans le chant Gens du pays comme symbole de force et d’unité et pour montrer que, même s’ils avaient perdu le référendum, ils n’avaient pas perdu leur rêve d’un Québec indépendant.

Découvrez aussi

La mauvaise réputation

Prière de Saint-François d’Assise

Nun, ade !

La Chanson du Fromage

Le p’tit boscot

Die Schlangenköchin

La voici la nuit de Dieu

Kyrie des gueux

Cantique des patrouilles

Chanson pour mon chien

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou