Connexion
Télécharger

Hymne à Saint Michel

1 – O Michel, patron des paras, trempe nos cœurs de hardiesse.
Conduis nos pas joyeux, pour le devoir tout près de Dieu.
Guide-nous dans les durs sentiers et garde-nous de nos détresses.
O Michel, patron des paras, trempe nos cœurs de hardiesses.

2 – O Michel, ange chevalier, lave nos cœurs de nos rotures,
Fais-nous loyaux et braves, bons aux petits à tous courtois,
Pour servir fais-nous être prêts, et défend-nous de tout parjure,
O Michel, ange chevalier, lave nos cœurs de nos rotures.

3 – O Michel, ange des guerriers, arme nos cœurs de sainte audace,
Ta main trancha les cieux, arrache-nous aux camps des peureux,
Laisse-nous résolus et fiers, sangle nos chairs dans les cuirasses,
O Michel, ange des guerriers, arme nos cœurs de sainte audace.

Ajouté à la base le 26 octobre 2019

Par : FX

Histoire du chant

Saint Michel, le saint patron des parachutistes. Voici un chant para pour l’occasion, l’Hymne à Saint Michel.

Thierry Bouzard, dans son excellent ouvrage Anthologie du chant militaire français donne avant chaque chant, de très intéressantes notices. Voici celle consacrée à ce très beau chant.

« Le chant de tradition des parachutistes est inspiré d’un cantique béarnais dédié à Notre-Dame-du-Bout-du-Pont et chanté, d’après la légende, par Jeanne d’Albret en accouchant du futur Henri IV. Les paroles sont adaptées de la version créée pour les scouts routiers par le père Doncœur et publiées pour la première fois dans le recueil de Chant de Roland en 1927. Représentant les anciens dieux du tonnerre des mythologies celtes et nordiques, les parachutistes ont choisi saint Michel comme patron. L’archange est le chef des armées célestes, en se plaçant sous sa protection, les parachutistes veulent lui ressembler : « La mer s’est ébranlée et la terre a tremblé là où saint Michel est descendu du ciel », nous dit l’Offertoire de la messe du 8 mai qui lui est dédiée. Que ce patronage leur rappelle que le rôle du soldat n’est pas de porter la guerre et le désordre, mais de ramener la paix, disait François Casta quand il était aumônier au 1er B.P.C.

 

C’est Charlemagne qui décrète le 29 septembre, fête officielle de l’empire, saint Michel est proclamé patron et chef des Gaules. Cette consécration est authentifiée par les nombreux miracles qui la confirment et renouvelée par les pèlerinages au mont Saint-Michel effectués par les saints, les rois et les princes de l’Eglise tout au long de l’histoire de France. »

Le site www.troupesdemarine.org présente quelques variations : “[…] lave nos cœurs dans l’onde pure” (c. 2, l. 1 et l. 4) ; “Fais nous loyaux et droits et valeureux en les tournois” (c. 2, l. 2) ; “Ta main veangea les cieux […] (c. 3, l. 2).

Source : http://club-acacia.over-blog.com

Découvrez aussi

Vom Barri komma mìr arà

Das maisle pfifft

Sont trois jeunes garçons

Oi gu hemen

Unglückliche Ehe

Les marins de Groix

Jeanne de Vannes

La légende de Saint Nicolas

Heimkehr zum Liebchen

La joyeuse bordée

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou