Connexion
Télécharger

In Frankreich gefallen

1 – Ach wie traurig geht’s doch unsern Brüdern,
Die so viel, so viel in Frankreich sind !
Und ach so mancher, mancher kehrt nicht wieder,
Der seine Eltern traurig um ihm sieht.

2 – Da sprach voll Freud ein kleiner, muntrer Knabe :
« Ach Mutter, kommt mein Bruder noch nicht bald ? » –
Dein Bruder liegt bei Weissenburg im Grabe,
Sein Auge sieht nicht mehr der Sonne Strahl. »

3 – Dort liegt sein Leib mit Staub und Erd bedecket,
Und ach so mancher findet hier sein Grab.
Dort liegt so mancher, mancher hingestrecket,
Der seinen Eltern Brot im Alter gab.

4 – Drum Mädchen denke nicht an Liebesbande,
Denk nicht an Musik und an Hochzeitstanz,
Denn dein Geliebter schlummert schon im Sande
Für’s Vaterland tief unterm Lorbeerkranz.

Ajouté à la base le 1 février 2023

Par : Daniel Muringer

Histoire du chant

Trouvable dans « Das Volkslied im Elsass », Joseph Lefftz, vol. 2, page 65

Collecté à Lampertsloch en 1904.

Collecte réalisée à nouveau par Daniel Muringer pour OLCA (Office pour la langue et les cultures d’Alsace), site Sàmmle

Application gratuite

Découvrez aussi

Nous étions trois marins

Chant de marche

Ils étaient trois garçons

Dans ce joli bois

Vive Louis / Entrée de Louis XIII après la prise de la Rochelle

Le curé de Camaret

L’aventure

Cœur de Jésus

Der alte Krieger (2)

Qu’exulte la terre

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou