Connexion
Télécharger

J’irai revoir ma Normandie

1 – Quand tout renaît à l’espérance,
Et que l’hiver fuit loin de nous,
Sous le beau ciel de notre France,
Quand le soleil revient plus doux,
Quand la nature est reverdie,
Quand l’hirondelle est de retour,
J’aime à revoir ma Normandie,
C’est le pays qui m’a donné le jour.

2 – J’ai vu les lacs de l’Helvétie
Et ses chalets et ses glaciers,
J’ai vu le ciel de l’Italie,
Et Venise et ses gondoliers.
En saluant chaque patrie,
Je me disais : « Aucun séjour
N’est plus beau que ma Normandie,
C’est le pays qui m’a donné le jour. »

3 – Il est un âge dans la vie,
Où chaque rêve doit finir,
Un âge où l’âme recueillie
A besoin de se souvenir.
Lorsque ma muse refroidie
Aura fini, ses chants d’amour,
J’irai revoir ma Normandie,
C’est le pays qui m’a donné le jour.

Ajouté à la base le 18 mars 2021

Par : Graindor

Histoire du chant

Chant de 1836 par Frédéric Bréhat.

Hymne non officiel de la Normandie mais très connu surtout dans les îles anglo-normandes qui l utilisent notamment pour les jeux du Commonwealth.

Découvrez aussi

Prinz, Dük d’Angülem

Brassons bien partout carré

A las barricadas

La d’Aubigny

Die Ermordete Braut

Les Gars de Locminé

De cap tà l’immortèla

Au gré du vent (le port de Lorient)

Le luneux

Si laude Maria

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou