Connexion
Télécharger

Le bon secours

1 – Le bon secours ne me viendra que d’elle
Ils m’ont tué
Les mains unies je viendrai devant elle
Ils m’ont tué
Je la prierai tant qu’elle soit disposée
À m’accorder au moins un doux baiser
Ils m’ont tué, les doux airs de ma dame
Et ses beaux yeux pleins d’amour et de flamme

2 – Son corps est blanc comme le lys en neige
Ils m’ont tué
Et rose en mai son teint m’a pris au piège
Ils m’ont tué
Ses cheveux blonds sont comme l’or précieux
Plus beaux encore que sauraient voir mes yeux
Ils m’ont tué, les doux airs de ma dame
Et ses beaux yeux pleins d’amour et de flamme

3 – Jamais le ciel ne fit telle merveille
Ils m’ont tué
Jamais le ciel n’en permit de pareille
Ils m’ont tué
Amant fidèle autant que je vivrai
Je veux mourir de ne point l’approcher
Ils m’ont tué, les doux airs de ma dame
Et ses beaux yeux pleins d’amour et de flamme

Ajouté à la base le 8 septembre 2022

Par : Lore F.

Histoire du chant

Poème occitan, mis en chanson par Henri Gougaud.

Application gratuite

Découvrez aussi

Besenbinderlied

Le Hans du Schnöckeloch (alsacien)

Era Sauta de Banassa

Sont les fill’s de La Rochelle

La Colonne

Libertat / Cançon de nèrvi

L’artilleur

Pays basque vallonné

Ardecho

Le maître à bord

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou