Connexion
Télécharger

Le Forban

Paroles “Le Forban”

1 – A moi forban, que m’importe la gloire
Les lois du monde, et qu’importe la mort ?
Sur l’océan j’ai planté ma victoire
Et bois mon vin dans une coupe d’or
Vivre d’orgie est ma seule espérance
Le seul bonheur que j’ai pu conquérir
Si sur les flots j’ai passé mon enfance
C’est sur les flots qu’un forban doit mourir

(Refrain) Vin qui pétille, femme gentille
Sous tes baisers brûlant d’amour
Plaisir, bataille,
Vive la canaille !
Je bois, je chante et je tue tour à tour.

2 – Peut-être au mât d’une barque étrangère
Mon corps un jour servira d’étendard
Et tout mon sang rougira la galère
Aujourd’hui fête et demain le hasard
Allons esclave, allons debout mon brave
Buvons le vin et la vie à grands flots
Aujourd’hui fête et puis demain, peut-être
Ma tête ira s’engloutir dans les flots

3 – Peut-être un jour sur un coup de fortune
Je capturerai l’or d’un beau galion
Riche à pouvoir nous acheter la lune
Je partirai vers d’autres horizons.
Là respecté tout comme un gentilhomme
Moi qui ne fut qu’un forban qu’un bandit
Je pourrai comme le fils d’un roi tout comme
Mourir peut-être dedans un grand lit !

Ajouté à la base le 16 septembre 2019

Par : Erwan Le Guennec

Histoire du chant

Il existe de très nombreuses variantes de ce chant qui n’appartient pas au départ au répertoire traditionnel des marins. Il a été intégré dans le répertoire marin petit à petit, on le trouve dans l’anthologie des Chants de Marins du Chasse-Marée publié en 1997.

“Le Forban” serait une chanson très ancienne qui a été créée par des bagnards de Brest. Le bagne de Brest a été créé en 1751 suite à la dissolution du corps des galères et était connu pour son canon de 24 livres appelé “Tonnerre de Brest”, qui était utilisé pour prévenir les évasions. Référence qui parlera aux amateurs de Tintin et du capitaine Haddock !

Les Marsouins ont ajouté la chanson à leur répertoire militaire avec quelques modifications.

Le terme “forban” vient de l’ancien français “forbannir”, qui signifie “bannir à l’étranger”, et désigne un pirate qui agit pour son propre compte et s’attaque à tous les navires sans distinction.

Paroles Le Forban (image du bagne de brest)

Autres couplets usités :

A moi forban que m’importe la gloire
Né fils de roi et de prostituée
Sur des cadavres j’ai chanté la victoire
Et dans un crâne j’ai bu la liberté
Vierge craintive, toi, ma captive
Ce soir je vais dévorer tes appâts
Encore brûlant d’une autre amante
Tes vertus vont expirer dans mes bras

Etant forban je vis dans ma cabine
En méprisant les lois, même la mort
Ne vivant que de meurtre et de rapine
Je bois mon vin dans une coupe d’or
Vivre d’orgie est ma seule espérance
Le seul bonheur que j’ai su conquérir
Car sur les flots j’ai bercé mon enfance
Et sur les flots un forban doit mourir

Découvrez aussi

La rose au boué

Pour Dieu et ma Patrie

Les filles de Lorient (version 2)

The Rising of The Moon

Au fond des bois

Waterloo

In Tod vereint

On se connait

L’Ankou marin

Les grèves

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou