Connexion
Télécharger

L’Encens de Vénus

1 – Voici l’encens de Vénus
Et son école agréable,
Voici le jeu de Bacchus,
Voici la vie délectable.
Ô le plus fin des hameçons!
Ô le plus doux des poisons!

2 – Laissons donc la dévotion
A l’Église et aux gens sages,
Buvons, dansons et rions,
En jouant nos personnages.
Eh, mon Dieu! Le Seigneur est bon,
Nous en aurons le pardon.

3 – Nous serons les bienvenus
Par toute la Babylone,
Et les mieux entretenus
Malgré le curé qui prône.
Nous aurons grands prédicateurs,
Un grand nombre d’auditeurs.

4 – A condition que pourtant,
Votre mesure étant pleine,
Vous n’alliez en un instant
De la danse dans la peine.
Pour brûler éternellement
Et pleurer amèrement.

5 – Oui, Satan est l’inventeur,
De votre école agréable,
C’est là qu’il gagne les cœurs,
Dans sa fournaise du diable,
Pour damner bien joyeusement
Et comme insensiblement.

6 – Si nous n’avons le pouvoir
D’ôter les péchés du monde,
Il est de notre devoir
D’aboyer, quoi qu’il en gronde;
Puis après, s’il ne nous croit pas,
D’en gémir jusqu’au trépas.

Ajouté à la base le 7 juillet 2023

Par : Gasconha

Histoire du chant

Auteur : Abbé Grégoire Célier

S’inspirant de Saint Louis Grignion de Monfort, l’abbé Grégoire Célier créa ce cantique.

Application gratuite

Découvrez aussi

Ô flamme monte

Marche, tire, pousse…

Som Catalans

Marie, die Marketenderin

Wein und Wasser

Les Lorientaises

Chanson d’un jeune amant

L’hirondelle du faubourg

Brun-Ammy

Heimat und Fremde

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou