Connexion
Télécharger

Les roses d’Ouessant

1 – De Santander à Copenhague
Jamais bateau trouant la vague
N’a fait une escale en passant
À l’île d’Ouessant
Et si le pilote à la barre
Connaît le nom de chaque phare
Il ne connaît pas le visage
De celles qui sur le rivage
Regardent les bateaux passant
Au large d’Ouessant.

2 – Sur vos cargos sur vos voiliers
Ah matelots si vous vouliez
Nous faire l’honneur d’une escale
Nos visages seraient moins pâles
Nos âmes seraient moins moroses
Et nous vous offririons des roses
Des roses couleur de sang
Des roses d’Ouessant (bis)

3 – Mouettes mes sœurs soyez heureuses
Car cette nuit sera fameuse
Si le bateau qui vient au vent
S’arrête à Ouessant.
J’entends la voix du capitaine
Et des marins dans la misaine
Qui parlent dans une autre langue
Et le navire roule et tangue
Messieurs vous êtes sur les brisants
De l’île d’Ouessant.

4 – Ah matelots sur vos voiliers
Voilà le moment de crier
Car on entend les mâts qui craquent
Sous les lames qui vous attaquent
Et le vent qui fait tant de choses
Sait à quoi serviront les roses
Les roses couleur de sang
Des roses d’Ouessant (bis)

5 – Si de l’Iroise à la Baltique
Quelques pétroliers maléfiques
Salissent les houles montant
A l’assaut d’Ouessant
Revienne l’âme des corsaires
Aventuriers des millénaires
Lorsque leur souvenir nous hante
Et plane sur les déferlantes
Nous sommes leur mémoire au vent
De l’île d’Ouessant

6 – Ah gens de mer et cap-horniers
Qui avez cessé de bourlinguer
Dans votre île aux jardins de mousse
Sur les quelques rosiers qui poussent
Tous les embruns qui se déposent
Ne sauront pas faner vos roses
Les roses couleur de sang
Les roses d’Ouessant (bis)

Ajouté à la base le 7 décembre 2019

Par : Lise B

Histoire du chant

Musique : Michel Scouarnec

Texte : Louis Le Cunff

Harmonisation: René Abjean; révision: Pierre Moret

Il raconte : “C’est une chanson en hommage aux femmes d’Ouessant, surtout après le drame du Drummond Castle (1896). C’était un petit paquebot britannique, qui a coulé entre Ouessant et Molène. 350 personnes étaient à bord et il n’y eu que deux survivants. Les corps ont été rapatriés à Ouessant et Molène, et les femmes allaient mettre des fleurs sur les tombes de ces marins, qu’elles ne connaissaient pas. Quand Victoria, la reine d’Angleterre, a su cela, elle a offert le clocher de Lampaul, la cuve à eau de Molène et l’’horloge de l’église de Molène.”

Application gratuite

Découvrez aussi

Bon voyage, Monsieur Dumollet

Le vœu de la France

M’en va à la fontaine

Viven toujou en mountagno

Basebinde

Bonsoir maître de maison

Les bérets verts

Oi ama Eskual Herri

Die Schäferin

Bibbeletanz

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou