Connexion
Télécharger

Mort aux tâches

Du port d’Ile Rousse jusqu’à Bonifacio,
Cinquante mille seghe vivaient sur l’Ile de Pasquale Paoli,
Mais dites leur que ce sont des cloches,
D’une race pure et qu’ils ont peur des képis,

À leur naissance, leur père leur a dit,
Que ce serait des enfants sans soucis,
Qu’ils combleraient le moindre des crédits,
À l’âge de huit ans, le portable à l’oreille,
À l’âge de dix ans les lunettes Chanel,
À l’âge de quinze ans les chaussures Prada,
À l’âge de vingt ans la voiture de Papa,

Et mort aux tâches, à ces enfants gâtés,
Qui se montent la sega devant les Français,
Ils n’ont pas de classe, ils n’ont que la monnaie,
De leurs parents naïfs et de l’État français,

En descendant le cours, ils passent d’abord au Rex,
C’est là qu’ils se la pètent avec trois folles du sexe,
Ils passent à l’Oriente, pour draguer les mineures,
Terminent à l’Aventure, et passent pour des branleurs,

Et mort aux tâches, aux étudiants ratés,
Qui fuient les bancs d’la fac, pour les bars de Corte,
Ils n’ont pas de classe, ils n’ont que la monnaie,
De leurs parents naïfs et de l’État français,

Sur les murs de notre île, ils taguent Arabi Fora,
Ça me rappelle une doctrine, celle des Français d’abord,
Ils tapent sur Sarkozy, mais ils sont pires que lui,
Je crois même qu’ils sont proches de ce vieux Jean-Marie,

Et mort aux tâches, à ces petits fachos,
Qui trahissent la Corse et tous nos idéaux,
Ils n’ont pas de classe, ils n’ont que les idées,
Du racisme primaire de certains français,

Quant à mon héritier, je voudrais qu’on l’éduque,
Dans la légalité, loin des bars de Corte,
Qu’on lui apprenne l’histoire de la Constitution,
Pour qu’il ne chante pas de chansons à la con !

Et mort aux tâches, à ces petits fachos,
Qui trahissent la Corse et tous nos idéaux,
Ils n’ont pas de grâce, ils n’ont que les idées,
Du racisme primaire de certains français,

Et mort aux tâches, à ces enfants gâtés,
Qui se montent la sega devant les français,
Ils n’ont pas de classe, ils n’ont que la monnaie,
De leurs parents naïfs et de l’État français,

Et mort aux tâches, aux étudiants ratés,
Qui fuient les bancs de la fac pour les bars de Corte,
Ils n’ont pas de classe, ils n’ont que la monnaie,
De leurs parents naïfs et de l’État français,
De leurs parents naïfs et de l’État français,
De leurs parents naïfs… È di u statu francese.

Ajouté à la base le 15 juillet 2022

Par : Nico2b

Histoire du chant

Parodie de “Mort aux vaches”

Application gratuite

Découvrez aussi

L’alphabet scout

Lustiges Hochzeitlied

Si tu as d’la joie au cœur

Ô Sari Mares

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE – KDE DOMOV MŮJ ?

La petite piste

El Meu Avi

Siège et prise de la Bastille

RÉPUBLIQUE DU CONGO – LA CONGOLAISE

Der schwarzhafte Junggesell

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou