Connexion
Télécharger

Noël de Sologne (ça, bergers)

1 – Çà, bergers, assemblons-nous,
Allons voir le Messie ;
Cherchons cet enfant si doux,
Dans les bras de Marie :
Je l’entends, il nous appelle tous :
Ô sort digne d’envie!

2 – Laissons là tout le troupeau ;
Qu’il erre à l’aventure :
Que sans nous sur ce coteau,
Il cherche sa pâture ;
Allons voir dans un petit berceau,
L’auteur de la nature

3 – Que l’hiver par ses frimas,
Ait endurci la plaine ;
S’il croit arrêter nos pas,
Cette espérance est vaine ;
Quand on cherche un Dieu rempli d’appas,
On ne craint point de peine.

4 – Sous la forme d’un mortel,
C’est un Dieu qui se cache ;
Du sein du Père éternel
Son tendre amour l’arrache ;
En victime il se livre à l’autel,
C’est un agneau sans tache.

5 – Faisons retentir les airs
Du son de nos musettes,
Accordons, dans nos concerts,
Timballes et trompettes ;
Célébrons le Roi de l’univers,
Il est dans nos retraites.

6 – Sa naissance sur ces1 bords
Ramène l’allégresse :
Répondons par nos transports,
À l’ardeur qui le presse ;
Secondons de nouveaux efforts,
L’excès de sa tendresse.

7 – Nous voici près du séjour
Qu’il a pris pour asile ;
C’est ici que son amour
Nous fait un sort tranquille ;
Ce village vaut, en ce grand jour,
La plus superbe ville.

8 – Qu’il est beau ! Qu’il est charmant !
De quel éclat il brille !
Joseph passe vainement
Pour le chef de famille ;
Le vrai Père est dans le firmament,
La Mère est une fille.

9 – Dieu naissant, exauce-nous,
Dissipe nos alarmes ;
Nous tombons à tes genoux,
Nous les baignons des larmes.
Hâte-toi de nous donner à tous
La paix et tous ses charmes.

Ajouté à la base le 5 octobre 2022

Par : L'équipe CANTO

Histoire du chant

Çà, bergers, assemblons-nous est une chanson de Noël. Il est l’un des chants pastoraux chrétiens le plus connu. Sa structure poétique se compose de cinq sixains à rimes plates et croisées.

Il tire son inspiration de l’Évangile selon Luc : « Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit : Ne craignez point ; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie : c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche »(Lc 2, 8-12).

La chanson est l’adaptation d’une plus ancienne chanson du XVIe siècle, Où s’en vont ces gais bergers. Beaucoup de chansons populaires ont été mises en musique à cette époque.

Application gratuite

Découvrez aussi

Quand la boiteuse va-t-au marché (paillard-marin)

Ah ! Tu sortiras, biquette

Le Combat de la Danaé

Ànnemeiala läj dich à

Chant Fédéral

Contre les viêts

Et le premier c’est un marin

Amici Miei

Les bérets verts

Eusko gudariak

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou