Connexion
Télécharger

Parpaioun maride-ti

(Refrain) Parpaioun, maride-ti !
Parpaioun, moun bel amic.

1 – Couma mi mariderai,
Que de frema iéu noun ai ?
Li a respoundut la touòra :
Iéu serai la tiéu signora.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de frema n’auras proun.

2 – Couma mi mariderai,
Que de maioun iéu noun ai ?
Li respoundet la limassa :
Ti presterai ma carcassa.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de maioun n’auras proun.

3 – Couma mi mariderai,
Que de paiassa iéu noun ai ?
Li a respoundut la niera :
Siéu mestressa paiassièra.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de paiassa n’auras proun.

4 – Couma mi mariderai,
Que de crota iéu noun ai ?
Respoundet la babarota :
Siéu regina de la crota.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de crota n’auras proun.

5 – Couma mi mariderai,
Que de pan jamai n’aurai ?
Li respoundet la fourmiga :
Siéu mestressa de l’espiga.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de pan n’auras proun.

6 – Couma mi mariderai,
Que de lume iéu noun ai ?
Li respoundet la luerna :
Dau miéu cùu farai lanterna.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de lume n’auras proun.

7 – Couma mi mariderai,
Que de lançòu iéu noun ai ?
Li a respoundut l’aragna :
Siéu mestressa de l’escagna.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de lançòu n’auras proun.

8 – Couma mi mariderai,
Que de taula iéu noun ai ?
Li respouonde la tartuga :
Ti presti la miéu estuga.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de taula n’auras proun.

9 – Couma mi mariderai,
Que de vin mancou noun ai ?
Respoundet lou moussilhoun :
Siéu lou mestre dou « canoun ».
Maride-ti, o parpaioun,
Que de vin n’auras proun

10 – Couma mi mariderai,
Que de pitansa iéu noun ai ?
Li respouonde lou gros gari :
Siéu lou mestre de l’armari.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de pitansa n’auras proun.

11 – Couma mi mariderai,
Que de musica iéu noun ai ?
Dou miéu cùu farai timbala,
Li respouonde la cigala.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de musica n’auras proun.

12 – Couma mi mariderai,
Que de chambra iéu noun ai ?
Li respouonde la rateta :
Presterai la miéu chambreta.
Maride-ti, o parpaioun,
Que de chambra n’auras proun.

Ajouté à la base le 21 novembre 2022

Par : L'équipe CANTO

Histoire du chant

Ronde de mai niçoise.

Durant le mois de mai, la tradition veut qu’on plante un mat au milieu des places ou des rues pour pouvoir y danser autour et ainsi “tourner le mai”. Les rondes de mai sont les chansons de cette occasion, chantées en ronde autour de ce mat.
“Parpaioun maride-ti” en est l’une d’elles.

Traduction :

(Refrain) Papillon, marie-toi !
Papillon, mon bel ami.

1 – Comment me marierai-je,
Que de femme moi je n’ai pas ?
La chenille lui a répondu :
Moi je serai ta dame.
Marie-toi, ô papillon,
Que de femme tu en auras suffisamment.

2 – Comment me marierai-je,
Que de maison moi je n’ai pas ?
L’escargot lui répondit :
Je te prêterai ma carcasse.
Marie-toi, ô papillon,
Que de maison tu en auras suffisamment.

3 – Comment me marierai-je,
Que de paillasse moi je n’ai pas ?
La puce lui a répondu :
Je suis maîtresse matelassière.
Marie-toi, ô papillon,
Que de paillasse tu en auras suffisamment.

4 – Comment me marierai-je,
Que de cave moi je n’ai pas ?
La blatte répondit :
Je suis la reine de la cave.
Marie-toi, ô papillon,
Que de cave tu en auras suffisamment.

5 – Comment me marierai-je,
Que de pain jamais je n’aurai ?
La fourmi lui répondit :
Je suis maîtresse de l’épi.
Marie-toi, ô papillon,
Que de pain tu en auras suffisamment.

6 – Comment me marierai-je,
Que de lumière moi je n’ai pas ?
La luciole lui répondit :
De mon cul je ferai une lanterne.
Marie-toi, ô papillon,
Que de lumière tu en auras suffisamment.

7 – Comment me marierai-je,
Que de drap moi je n’ai pas ?
L’araignée lui a répondu :
Je suis maîtresse de l’écheveau.
Marie-toi, ô papillon,
Que de drap tu en auras suffisamment.

8 – Comment me marierai-je,
Que de table moi je n’ai pas ?
La tortue lui répond :
Je te prête ma carapace.
Marie-toi, ô papillon,
Que de table en tu auras suffisamment.

9 – Comment me marierai-je,
Que de vin je n’en ai même pas ?
Le moucheron répondit :
Je suis le maître du « verre de rouge ».
Marie-toi, ô papillon,
Que de vin tu en auras suffisamment.

10 – Comment me marierai-je,
Que de pitance moi je n’ai pas ?
Le gros rat lui répond :
Je suis le maître de l’armoire.
Marie-toi, ô papillon,
Que de pitance tu en auras suffisamment.

11 – Comment me marierai-je,
Que de musique moi je n’ai pas ?
De mon cul je ferai timbale,
Lui répond la cigale.
Marie-toi, ô papillon,
Que de musique tu en auras suffisamment.

12 – Comment me marierai-je,
Que de chambre moi je n’ai pas ?
Lui répond la souris :
Je prêterai ma chambrette.
Marie-toi, ô papillon,
Que de chambre tu en auras suffisamment.

Découvrez aussi

Non nobis

Peña Baiona

Les cloches de Noël

Les Léopards

Der Tag der ist so freudenreich

Morja wenn die Sonn erwàcht

Il pleut, il pleut, bergère

En passant par la Lorraine

Si tu veux faire mon bonheur, Marguerite (version originale)

Aita semeak

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou