Passant la rue Saint-Honoré

https://projet-canto.fr/?p=2046

Passant la rue Saint-Honoré

Aloué ah fayelaloué

Marie-Margot j’ai rencontré

Aloué ahfayelaloué

Je lui ai demandé à l’embrasser

M’a répondu qu’fallait payer

Je ne fais pas ça par charité

C’est du travail de qualité

Ma bourse est pleine à déborder

Dedans sa chambre on est monté

Dessus le lit l’ai culbutée

Pris trois ris dans son tablier

Et sa cote lui fait carguer

Et sa chemise lui fait serrer

Puis à courir le beau gabier

Lui guinde un beau mât de hunier

Je n’étale plus je vais tout larguer

Je vais faire mon trou dans la salée

Encore un coup pour étarquer

Hisse le grand foc tout est payé

Ajouté à la base le 14 décembre 2019

Par : Jules P

Histoire du chant

Chant à hisser sur la mélodie du chant « Sur le pont de Morlaix »

Paroles composées par Cabestan en 1986, complétant les trois premiers vers publiés par Jean Furet dans « autant des grands voiliers  » en 1902.

Pour partager

Découvrez aussi

Laudate omnes gentes

Compagnon Jacques

Pandi, Panda

Zazpiak Oihal Batetik

La veillée au camp

Metig

Le p'tit Quinquin

NAMIBIA, LAND OF THE BRAVE

Ballade de Naguère

Danse de Philibert / de Jean Petit

Créer un Carnets de chants
- Anyone can search for and see this Carnets de chants

Creating...

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou