Connexion
Télécharger

Recevez le corps du Christ

(Refrain) Recevez le corps du Christ,
Buvez à la source immortelle.

1- Adorons le corps très saint du Christ, l’Agneau de Dieu
Le corps très saint de celui qui s’est livré pour notre salut.

2- Le corps très saint de celui qui a donné à ses disciples
Les mystères de la grâce, de l’alliance nouvelle.

3- Le corps très saint par qui nous avons reçu la victime non sanglante
Le corps très saint du grand prêtre élevé plus haut que les cieux.

4- Le corps très saint qui a justifié la pécheresse en pleurs
Le corps très saint qui nous purifie par son sang.

5- Le corps très saint qui a lavé les pieds de ses disciples avec l’eau
Le corps très saint de celui qui a purifié leur cœur avec l’Esprit.

6- Le corps très saint qui a reçu le baiser par trahison
Et qui a aimé le monde jusqu’à souffrir la mort.

7- Le corps très saint qui librement s’est livré à Pilate
Et qui s’est préparé une Église immaculée.

9- Et Marie qui l’avait couvert de parfum le vit apparaître
Et devant le tombeau, elle adora son Dieu.

10- Allez dire à Pierre et aux autres disciples
Qu’il est ressuscité d’entre les morts, le Seigneur immortel.

11- Nous avons rompu le pain et béni la coupe du salut
Que ton sang, ô Christ, soit pour nous la source de la vie.

12- Les anges et les puissances des Cieux ont entouré l’autel
Et le Christ a distribué le pain des saints
et la coupe de vie qui sauve du péché.

13-Qui mange de ce pain et boit à cette coupe
Celui-là demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

14- Le Seigneur a donné le pain du ciel,
l’homme a mangé le pain des anges,
Recevons avec crainte le sacrement céleste.

15- Approchons-nous de l’autel du Seigneur avec un cœur purifié,
Et comblés de l’Esprit,
Rassasions-nous de la douceur du Seigneur

Ajouté à la base le 30 juin 2022

Par : L'équipe CANTO

Histoire du chant

Paroles Daniel Bourgeois et Jean-Philippe Revel.

Découvrez aussi

Colchiques

Rutsch hin, rutsch her

Le vin gaulois / chant du glaive (intégral)

D’Stadt Strassburg soll florieren

Ô Schenandoah

Grâces

Le seigneur appelle ses militants

Dans une étable obscure

Est-il bien vrai que je veille ?

Gang mer nit iwer mi Mättälä

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou